Le programme PERCÉ, efficace pour la rétention d’étudiants postsecondaires

PERCEfinancement 2015WELLINGTON – le 31 juillet 2015 – L’Île-du-Prince-Édouard (Î.-P.-É.) offre des possibilités enrichissantes, tant sur le plan professionnel que personnel, et c’est précisément ce dont RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc. fait la promotion depuis plus de dix ans. En 2004, le groupe francophone a mis sur pied et exécuté le programme PERCÉ. Ce programme vise le rapatriement des étudiants bilingues et francophones originaires de l’Î.-P.-É. faisant des études postsecondaires autre part.

Au nom de l’honorable Rob Moore, ministre d’État (Agence de promotion économique du Canada atlantique – APECA), l’honorable Gail Shea, ministre des Pêches et des Océans, a annoncé aujourd’hui le soutien du gouvernement du Canada au programme d’emploi d’été 2015 de RDÉE.

Le programme PERCÉ jumelle des étudiants bilingues à des entreprises et à des organisations pour un stage de
12 semaines. Le programme vise à faire revenir les étudiants à l’Î.-P.-É. pour leur permettre d’y explorer le marché du travail, d’y trouver des emplois permanents en lien avec leurs études et de s’y enraciner à nouveau. Le programme PERCÉ a une excellente feuille de route pour avoir offert aux participants des expériences de travail précieuses et leur avoir permis de créer des liens pouvant leur faire décrocher des emplois permanents à l’Î.-P.-É. L’équipe du programme de 2015 a trouvé des stages à 25 étudiants des niveaux collégial et universitaire de l’Î.-P.-É. à divers endroits dans la province.

En bref :

  • Par l’intermédiaire du Programme de développement des entreprises de l’APECA, le gouvernement du Canada verse une contribution de 62 500 $ en appui au projet.
  • RDÉE Î.-P.-É. inc. est un organisme sans but lucratif ayant pour mandat de promouvoir le développement économique dans les six communautés acadiennes et francophones de l’Î.-P.-É. RDÉE est un acronyme signifiant  « Réseau de développement économique et d’employabilité ».
  • Le programme a pris son envol en juin, sous la forme de séances de formation et d’orientation. Dans le cadre de ces séances, les participants ont fait des exercices de connaissance de soi, ont acquis de nouvelles compétences qui les aideront pour leurs entrevues futures, ont préparé ou mis à jour leur curriculum vitae et des lettres de présentations, et ont rencontré des personnes inspirantes de différents domaines. Le programme se terminant en septembre, les stages avancent bien.
  • D’après une étude réalisée auprès des personnes ayant fait un stage dans le cadre du programme PERCÉ de 2004 à 2011, 82 % travaillent actuellement à l’Î.-P.-É. ou souhaitent y revenir.

Citations :

« Notre gouvernement comprend que les jeunes peuvent avoir de la difficulté à entrer sur le marché du travail après des études postsecondaires, et nous reconnaissons que les expériences de travail concrètes peuvent avoir un effet positif sur l’employabilité. Je suis heureuse de vous annoncer que notre gouvernement apporte son soutien à RDÉE Î.-P.-É. inc., qui poursuit ses efforts précieux en encourageant les jeunes à s’installer et à faire carrière à l’Île-du-Prince-Édouard et dans le Canada atlantique. »

– L’honorable Gail Shea, ministre de Pêches et Océans Canada, au nom de l’honorable Rob Moore, ministre d’État (APECA).

« Le programme PERCÉ à l’Île-du-Prince-Édouard. vise d’abord et avant tout à promouvoir auprès des étudiants postsecondaires de la province le riche potentiel économique et culturel de leur région, ainsi qu’à leur montrer qu’il est possible de vivre et de travailler juste ici, à l’Île du Prince Édouard. »

    – Mme Bonnie Gallant, directrice générale, RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.

-30-

 

Personnes-ressources :

Kelsie Corey
Directrice des communications
Cabinet du ministre d’État
Agence de promotion économique du Canada atlantique
613-941-7241

Jana Parker
Agence de promotion économique du Canada atlantique
902-314-0874

Bonnie Gallant
Directrice générale
RDÉE Île-du-Prince-Édouard inc.
902-854-3439, poste 232
bonnie@rdeeipe.org