La Coopérative « Les Bons travaillants » s’organise davantage pour offrir de meilleurs services jeunesse à la communauté

Lancement officiel le 20 juillet à 12 h

matthew arsenault low resCHARLOTTETOWN – le 16 juillet 2015 – Seize travailleurs adolescents bilingues des régions de Charlottetown et Évangéline viennent de mettre sur pied deux succursales de la nouvelle Coopérative service jeunesse « Les Bons travaillants » pour offrir une variété de services aux individus, entreprises et organismes de leurs communautés respectives.

Par exemple, les jeunes sont prêts à garder des enfants, couper du gazon, jardiner, nettoyer, faire de la charpenterie, peinturer, promener des chiens, laver des voitures, faire des commissions et du magasinage, faire du travail de bureau, organiser des tournois sportifs, nettoyer des piscines, faire du tutorat français/anglais, soigner des animaux, aider à la ferme ou même agir comme caddie de golf. Ils sont prêts à travailler le jour, le soir ou les fins de semaines. Le prix du contrat est négocié selon la tâche et la quantité d’heures et d’employés voulus.

« Nous cherchons à obtenir de l’expérience de travail et à gagner un peu d’argent, » indique le président de la nouvelle coopérative, Matthew Arsenault. « Et, surtout, nous voulons desservir notre communauté. »

« Sous la tutelle de RDÉE Île-du-Prince-Édouard et du Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É., la nouvelle coopérative est beaucoup mieux organisée et professionnelle que l’étaient les coopératives des dernières années, » affirme l’agent de développement jeunesse du RDÉE, Stéphane Blanchard. « Nous avons adopté plusieurs éléments de la formule organisationnelle québécoise de La Fabrique entrepreneuriale, qui gère un réseau d’environ 150 coopératives de services jeunesse. »

Il explique que les jeunes ont d’abord suivi une formation de base sur le mouvement coopératif. Tous les membres forment le conseil d’administration de la coop. Ils se sont élus un exécutif composé de deux membres de chaque succursale : le président Matthew Arsenault, la vice-présidente Céline Arsenault, la secrétaire Nathalie Lane et le trésorier Morgan Arsenault. Ils ont aussi formé trois comités pour s’occuper du marketing, des ressources humaines et des finances.

Ce sont les jeunes eux-mêmes qui approchent des entreprises et des organismes pour offrir leurs services et qui prennent les commandes lorsque les gens appellent avec des travaux. Les coordonnateurs Jean-Phylippe Provencher, Samantha Lawther et Danielle Doucette aident alors les jeunes à préparer des estimés justes pour les divers contrats puis assurent que les ouvriers font bien le travail demandé.

Dans le passé, la majorité du travail administratif était fait par les coordonnateurs. Dorénavant, ce seront les jeunes eux-mêmes qui feront du bénévolat pour gérer toutes les facettes de leur entreprise, à compter de la publicité jusqu’à la facturation. En fin d’année, s’il y a du profit, ils mettront une somme de côté pour débuter les opérations de l’an prochain et se partageront le reste sous forme des ristournes, basé sur le nombre d’heures investi à l’administration et au travail sur le terrain.

PARTENAIRES

morgan arsenault lowresLes écoles Évangéline et François-Buote sont partenaires importants du projet cette année; ils fournissent à la coopérative leurs salles de métiers et de classe comme bureaux et ateliers de travail.

Le comité de marketing a commencé sa promotion en établissant une page Facebook au www.facebook.com/coopsmalljobs?fref=ts. Il montera bientôt un site web puis il préparera une affiche publicitaire. Il organise aussi une cérémonie de lancement officiel le lundi 20 juillet à 12 h, soit à l’arrière de l’École Évangéline à Abram-Village et au bout de la garderie du Carrefour de l’Isle-Saint-Jean à Charlottetown. On offrira un service de lave-auto comme collecte de fonds aux deux localités. On vendra des hotdogs à l’activité à Charlottetown. Les parents et le public y sont cordialement invités.

Ceux voulant s’informer davantage sur la coopérative et ses services ou voulant offrir un contrat de travail aux jeunes sont priés de communiquer avec la coopérative, du lundi au vendredi, entre 8 h et 16 h. Pour la région de Charlottetown/Rustico, on peut composer le 902-566-1715, poste 211, ou envoyer un courriel à csjE@rdeeipe.org; pour la région Évangéline, c’est 902-854-2491, poste 39, et csjO@rdeeipe.org.

En avril dernier, la Coopérative a reçu un beau don de 1 778,12 $ de The Co-operators, firme d’assurances et services financiers, pour l’aider à se remettre sur pied. Ce montant servira de fondd de roulement pour les prochaines quelques années.

La coop a aussi bénéficié d’une contribution financière du Programme de coopération et d’échange entre le Québec et l’Île-du-Prince-Édouard pour payer la visite d’un représentant de La Fabrique entrepreneuriale au printemps. De plus, le salaire des trois coordonnateurs d’été (qui sont partagés avec le programme Jeunes millionnaires) provient du programme Emplois d’été Canada.

-30-

BAS DE PHOTOS : Morgan Arsenault de la région Évangéline, trésorier de la nouvelle Coopérative service jeunesse « Les Bons travaillants », arrose des plantes pour un client tandis que le président Matthew Arsenault, de la région de Charlottetown, vérifie l’air des pneus d’un autre client.

Pour de plus amples renseignements :
Stéphane Blanchard
Agent de développement jeunesse
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
(902) 370-7333, poste 402
stephane@rdeeipe.org