Des stagiaires PERCÉ de cet été ont déjà décroché des emplois permanents

Emily Jensen lowresCHARLOTTETOWN – le 1 octobre 2015 – L’édition 2015 du programme de stages postsecondaires PERCÉ, qui vient tout juste de se terminer, a déjà généré des résultats concrets : deux des 25 stagiaires ont été embauchés pour des emplois permanents à temps plein à leur lieu de stage, puis quatre autres ont été promis des emplois aussitôt leurs études terminées.

De plus, la grande majorité des jeunes participants disent qu’ils sont certains à 75 pour cent de revenir un jour vivre et travailler à l’Île.

Rachel Chappell, qui coordonne ce programme de stages rémunérés pour RDÉE Île-du-Prince-Édouard, se dit très satisfaite des résultats de cette année. « Notre objectif, c’est justement d’aider à convaincre nos jeunes, surtout ceux qui poursuivent leurs études hors province, de revenir à l’Île en permanence, pour contribuer leurs talents et nouvelles expertises à l’économie locale, » signale-t-elle. « Nos résultats préliminaires indiquent que nous sommes déjà bien en train d’atteindre notre objectif avec notre groupe de 2015.»

Elle explique que des sondages des anciens participants du programme démontrent qu’à moyen et long terme, 82 pour cent d’eux reviennent s’installer en permanence à l’Île.

Les stagiaires de cette année, provenant d’un bout à l’autre de la province, ont travaillé dans des emplois reliés à leur domaine de travail. Ils ont occupé des postes comme éducateur de la petite enfance, conseiller juridique, pharmacien, recherchiste, comédien, guide touristique, physiothérapeute, coordonnateur d’activités, interne en médecine, gérant d’entreprise, conservationniste, technicien de laboratoire, conseiller jeunesse, tuteur, gardienne, gérant adjoint d’hôtel, conseiller en informatique et directeur de marketing. Les stages duraient majoritairement de 10 à 12 semaines.

EXPÉRIENCES BÉNÉFIQUES

Joel Arsenault lowres« Les stagiaires nous disent qu’ils ont vécu de très belles expériences de travail et ont découvert beaucoup de nouvelles choses intéressantes, ce qui les a bien motivés à poursuivre leurs études et surtout à vouloir débuter officiellement leur carrière, » indique Mme Chappell. « Ils se disent bien prêts à recommander notre programme de stages à leurs amis. »

Pour leur part, les employeurs ont également indiqué qu’ils étaient bien satisfaits du rendement des jeunes et seraient majoritairement prêts à reprendre des stagiaires PERCÉ dans le futur.

La coordonnatrice signale qu’au début du programme, on a offert aux participants une semaine d’orientation et formation. On leur a rappelé comment préparer leur curriculum vitae, passer une entrevue d’emploi, livrer des premiers soins et mieux comprendre et utiliser leurs traits de personnalité.

Morgan Wagner lowresOn leur a également donné l’occasion de visiter plusieurs sites d’emploi reliés à leur domaine d’études. « C’est cela qui fut le plus gros ‘hit’ de la semaine, » signale Mme Chappell. « Certains ont visité des organismes charitables, comme l’Alzheimer Society of PEI; plusieurs des jeunes ont indiqué qu’ils voudraient faire du bénévolat pour ces organismes. »

La coordonnatrice, à sa deuxième année avec PERCÉ, trouve que le programme devient de plus en plus populaire. Chaque contact qu’elle établit avec des employeurs lui vaut de l’or car ces gens ont tendance à parler à leurs collègues des bonnes expériences vécues avec PERCÉ.

Le groupe PERCÉ 2015 était composé de 20 jeunes bilingues et cinq anglophones unilingues. Une centaine de jeunes avaient demandé de participer à cette 12e édition du programme.

Encore cette année, le programme fut financé en partie par la province par l’entremise de son Bureau de l’immigration, de l’établissement et de la population.

-30-

 

PHOTO 1 – Grâce au programme PERCÉ, Emily Jensen a fait un stage d’été comme recherchiste pour l’Assemblée législative de l’Î.-P.-É.

PHOTO 2 – Joël Arsenault se dit très content de son stage PERCÉ comme conservationniste avec la Bedeque Bay Environmental Management Association.

PHOTO 3 – Morgan Wagner a passé un très bon été comme comédienne de la pièce Anne & Gilbert à Charlottetown, grâce au programme PERCÉ.

 

Pour de plus amples renseignements :

Rachel Chappell
Coordonnatrice PERCÉ
(902) 370-7333, poste 401
rachel@rdeeipe.org