Une douzaine de concurrents se présente au Concours des dragons

Trois se rendront à la finale le 12 mars, un gagnera 10 000 $

concurrents dragonsSUMMERSIDE – le 5 février 2016 – Les organisateurs du nouveau Concours des dragons ont été agréablement surpris de voir que plus d’une douzaine de personnes avec des idées entrepreneuriales novatrices en tête ont demandé de participer au concours.

« Nous n’avions aucune idée de combien de gens pourraient s’intéresser à un tel concours, » signale la coordonnatrice Rachel Chappell. « Le fait que nous offrons un premier prix de 10 000 $ en argent pour aider le gagnant à démarrer son projet entrepreneurial a probablement été un facteur motivant. »

Elle signale qu’elle a reçu des demandes de participation proposant des projets de tous genres, provenant de gens francophones voulant partir ou agrandir une entreprise ou voulant lancer un nouveau produit ou service.

C’est avec regret que l’on doit réduire considérablement ce chiffre pour se rendre à trois finalistes pour la soirée finale du Concours des dragons, dans le gymnase du Centre Belle-Alliance à Summerside, le samedi 12 mars, à 17 h, immédiatement avant le Gala des entrepreneurs 2016, qui débute, lui, à 18 h.

FORMATION

Pour se rendre là, les compétiteurs doivent franchir deux étapes importantes. D’abord, ils doivent participer à une douzaine d’heures de formation que l’on appelle du « pitch training » pour apprendre avec des professionnels comment « vendre » les mérites de leur produit à un acheteur – ou dans le cas d’un concours comme celui-ci, à un jury. Les formateurs Ron et Connie Robichaud de la Nouvelle-Écosse viennent à l’Île pour livrer cette formation intense, soit en présentations et discussions de groupes et en consultations individuelles. On discutera de tout, à partir du potentiel de vente et de profitabilité de produits et services proposés, jusqu’au langage corporel et les mots qu’on utilise lorsqu’on tente de vendre.

Ceux qui décident de poursuivre après la formation devront passer par des entrevues de présélection avec un jury provincial d’experts en entrepreneuriat et en finances, vers la mi-février. Les juristes sélectionneront les trois projets les plus aptes à réussir, basés non seulement sur les produits et services eux-mêmes, mais aussi sur la motivation et la capacité de la personne à mener à terme son projet.

SOIRÉE FINALE

À la soirée finale, qui sera ouverte au public, les trois derniers finalistes auront chacun sept minutes pour présenter leur projet à un jury national. Après leur présentation, ils participeront au Gala des entrepreneurs, pendant lequel on dévoilera le nom du concurrent qui a gagné le grand prix de 10 000 $ ainsi que toute une série d’autres prix: des adhésions d’un an aux Chambres de commerce acadienne et francophone, de Charlottetown et de Summerside, des cours en affaires au Collège Acadie Î.-P.-É. et un bon d’achat de 200 $ à la librairie de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard.

La participation à la soirée du Concours des dragons est gratuite et ouverte à tous. Un service de bar payant sera disponible. Mais pour assister au Gala pour entendre le nom du gagnant, il faut acheter son billet au plus tard le 4 mars soit au Centre Belle-Alliance, au Centre d’action rural de Wellington ou aux bureaux du RDÉE Île-du-Prince-Édouard à Charlottetown.

Le Concours des dragons, similaire aux émissions de télévision « Dragon’s Den » et « Dans l’œil du dragon », est une initiative de RDÉE Île-du-Prince-Édouard. Les commanditaires du prix de 10 000 $ sont RDÉE Î.-P.-É., Innovation Î.-P.-É., Mike Bradley Insurance Services (The Co-operators) et RDÉE Canada.

-30-

 

BAS DE PHOTO : Rachel Chappell, coordonnatrice du Concours des dragons, n’en revient pas de la belle quantité de demandes de participation reçues pour ce concours, qui offre 10 000 $ comme premier prix.

 

Pour de plus amples détails:
Rachel Chappell
Coordonnatrice du Concours des dragons
(902) 370-7333, Poste 401
rachel@rdeeipe.org