Le Gala des entrepreneurs 2016 honore sept entrepreneurs, entreprises et coopératives méritants

gagnants gala 2016 lowers

SUMMERSIDE – le 13 mars 2016 – Sept entrepreneurs, entreprises et coopératives francophones ou bilingues de la province viennent d’être honorés pour leurs merveilleux services et produits ainsi que leurs fabuleuses contributions à l’économie et à la communauté insulaire.

C’est lors du Gala des entrepreneurs 2016, devant une foule de 142 personnes au Centre Belle-Alliance à Summerside, le samedi 12 mars, que la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Île-du-Prince-Édouard (CCAFLIPE) a remis ses trophées à ses sept gagnant(e)s. Un record de 26 nominations avait été reçu pour ces prix, incluant le tout-nouveau prix de l’Entrepreneur immigrant 2016. Cette soirée prestigieuse, haute en couleurs, images et cérémonies, marquait déjà la 15e édition du Gala.

Les gagnants 2016 sont :

  • PRIX D’EXCELLENCE DE LA PRÉSIDENCE 2016 : Foulkes Productions (Darin Foulkes), Charlottetown
  • ENTREPRENEUR DISTINGUÉ 2016 : Italo Marzari (Sirenella Ristoranti), Charlottetown
  • ENTREPRENEUR IMMIGRANT 2016 : Laure Solange Pchamdja (Aldanel Authentic Products), Charlottetown
  • COOPÉRATIVE DE L’ANNÉE 2016 : La Coopérative de développement culturel et patrimonial de Mont-Carmel
  • FEMME D’AFFAIRES 2016 : Sylvette Morneau (Mom’s Woodshop), Hunter Rive
  • JEUNE ENTREPRENANT 2016 : Eliott Fraser et Michael MacEwen (Simply Sno-Cones), Charlottetown
  • PRIX JEUNES MILLIONNAIRES 2015 : Nico Durant (LaFun), Mont-Carmel.

« Comme toujours, c’est nous, les gens dans la salle et dans la communauté, qui sommes les vrais gagnants car c’est nous qui bénéficions de vos excellents produits et services, » a indiqué le porte-parole de la CCAFLIPE, Martin Marcoux, a indiqué dans son message de bienvenue. « Félicitations et surtout merci de votre magnifique apport. Nous sommes très fiers de vous! »

Il a ajouté que les comités de sélection en avaient les mains pleines pour arriver à ces sept choix car tous les candidats et toutes les candidates contribuent tellement à leurs communautés, incluant au niveau de la création d’emplois et à l’appui d’activités communautaires.

Le Gala des entrepreneurs 2016 fut rendu possible grâce aux commandites principales provenant de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, Innovation Î.-P.-É., RDÉE Canada, la CBDC Î.-P.-É. Centrale, la Caisse populaire Évangéline-Central, Radio-Canada Acadie et le projet LIENS. Les commanditaires secondaires étaient le Centre d’action rural de Wellington, The Co-operators (Mike Bradley Insurance Services Ltd.), la Banque Royale du Canada et Pro Max 2000.

-30-

 

BAS DE PHOTO : On aperçoit, de la gauche, les gagnants au Gala des entrepreneurs 2016, le 12 mars à Summerside : Laura Solange Pchamdja d’Aldanel Authentic Products de Charlottetown (Entrepreneure immigrante 2016); Darin Foulkes de Foulkes Productions de Charlottetown (Prix d’Excellence de la présidence 2016); Sylvette Morneau de Mom’s Woodshop de Hunter River (Femme d’affaires 2016); Nico Durant de LaFun de Mont-Carmel (Prix Jeunes millionnaires 2015); Michael MacEwen de Simply Sno-Cones de Charlottetown (Jeune entreprenant 2016), Velma Robichaud, représentant Italo Marzari de Sirenella Ristorante de Charlottetown (Entrepreneur distingué 2016), et Edmond Gallant de la Coopérative de développement culturel et patrimonial de Mont-Carmel (Coopérative de l’année 2016).

Pour de plus amples renseignements:
Raymond J. Arsenault
Coordonnateur, Gala des entrepreneurs 2016
(902) 854-3439, poste 231
raymond@rdeeipe.org

**************************************************************************

BIOGRAPHIES DES SEPT GAGNANTS

PRIX D’EXCELLENCE DE LA PRÉSIDENCE 2016
Foulkes Productions (Darin Foulkes), Charlottetown

darin foulkes - prix d'excellence lowresDarin Foulkes de Charlottetown a d’abord été caméraman, technicien de montage vidéo et graphiste; il a œuvré pour diverses émissions de télévision, y compris les nouvelles de CBC Compass. En 2005, M. Foulkes a lancé son entreprise Foulkes Productions, d’abord pour filmer et produire des publicités pour commerçants locaux pour passer à la télévision. Au fil des années, à mesure qu’il élargissait ses genres de productions, on a pu voir ses œuvres à la télévision de Mid Canada TV, CBC, CTV, GlobalTV, l’Outdoor Network et CPAC.  De ces temps, il produit davantage des clips promotionnels en haute définition pour l’Internet et continue à mériter divers prix pour ses travaux. Parmi ses récents clients, on compte la Coopérative d’intégration francophone, le Collège Acadie Î.-P.-É., le programme de stages PERCÉ et le ministère provincial de l’Éducation. (Les autres finalistes dans cette catégorie étaient Acadian Roofing de Robert Poirier de St-Raphaël et Perry’s Electric de Robert Perry de Tignish.)

Dans la photo, on aperçoit Deborah Doucette de l’APECA qui présente le trophée à Darin Foulkes. Ils sont accompagnés par Martin Marcoux de la CCAFLIPE.

ENTREPRENEUR DISTINGUÉ 2016
Italo Marzari (Sirenella Ristoranti), Charlottetown

italo entrep distingue lowresAprès avoir immigré au Canada en 1967, Italo Marzari a franchi toutes les étapes, de débarrasseur de tables à maître d’hôtel, au Québec et en Ontario, avant d’établir ses propres restaurants au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse. Il arrive à l’Île pour enseigner à l’Institut culinaire de l’Atlantique en 1990. Puis, en 1992, il établit à Charlottetown son restaurant italien authentique de haute gamme Sirenella Ristoranti, se spécialisant dans les fruits de mer. Grâce à ses mets fantastiques et ses magnifiques vins, son restaurant devient parmi les plus populaires de la province. Il mérite de nombreux prix et reconnaissances. On l’invite à paraître à l’émission La Petite Séduction pour cuisiner pour la comédienne italienne-canadienne Marina Orsini. En novembre dernier, M. Marzari a pris sa retraite, au grand chagrin de ses nombreux fans. (Les autres finalistes de cette catégorie étaient Ernest Arsenault d’Arsenault Painters à Urbainville et Euclide Gallant de Towerside Farm à Urbainville.)

Dans la photo, on voit Sonny Gallant qui présente, au nom de la province, le prix à Velma Robichaud, qui l’accepte au nom de M. Marzari, qui était absent. Ils sont accompagnés par Martin Marcoux de la CCAFLIPE.

ENTREPRENEUR IMMIGRANT 2016
Laure Solange Pchamdja (Aldanel Authentic Products), Charlottetown

laure solange - entrepreneur immigrant lowresOriginaire du pays africain, le Togo, Laure Solange Pchamdja a immigré au Canada il y a 17 ans puis est déménagée à Charlottetown en 2012. L’année suivante, elle crée Aldanel Authentic Products Inc. Elle développe cinq saveurs de sauces aux tomates et leur donne des noms captivants : Chili Tango, Carrot Symphony, Tomato Celebration, Rouge Poivron et Spinach Carnival. Pour l’instant, elle loue les installations professionnelles du Bio Food Tech Centre à Charlottetown pour produire et embouteiller ses sauces. Elle fournit du travail pour 11 personnes. Aldanel vend ses produits partout aux Maritimes et au Québec. Mme Pchamdja participe à des foires et missions pour augmenter ses ventes; elle fait également partie du réseau WeConnect International afin d’ouvrir des portes à divers supermarchés. (Les autres finalistes de cette catégorie étaient Dottie Daly du Tír na nÓg Inn à St. Peters et Italo Marzari du Sirenella Ristorante à Charlottetown.)

Dans la photo, Laure Solange Pchamdja, au centre, accepte son prix des mains de Catherine Rioux du projet LIENS et de Martin Marcoux de la CCAFLIPE.

COOPÉRATIVE DE L’ANNÉE 2016
La Coopérative de développement culturel et patrimonial de Mont-Carmel

coop dev cult - coop de l'annee lowresLa Coopérative de développement culturel et patrimonial de Mont-Carmel a été fondée en 2006 afin d’établir une programmation touristique culturelle à Mont-Carmel suite à la fermeture du Village de l’Acadie. On y présente d’abord un souper-spectacle d’été. En 2008, on décide plutôt de produire une série de spectacles musicaux les dimanches soirs de la saison estivale. Jusqu’à présent, on y a présenté au-delà de 750 musiciens, chanteurs, raconteurs et danseurs du pays. De plus, on a dépassé le cap des 10 000 spectateurs. Cette série, la plus populaire de son genre à l’Île, a accueilli l’été dernier le spectacle de clôture du Jamboree atlantique des violoneux. Depuis 2010, la Coopérative organise aussi son très populaire Festival de la chanson du Grand Ruisseau à la fin septembre. (Les autres finalistes de cette catégorie étaient la Coopérative d’hébergement Le Bel âge de Wellington et la Coopérative d’intégration francophone de l’Î.-P.-É. à Summerside.)

Dans la photo, de la gauche, ont voit six des conseillers de la Coopérative – Edmond Gallant, Caroline Arsenault, Melva Gallant, Nancy Smith, Cécile Arsenault et Zita Arsenault – qui acceptent le trophée de Martin Marcoux de la CCAFLIPE.

FEMME D’AFFAIRES 2016
Sylvette Morneau (Mom’s Woodshop), Hunter River

sylvette morneau - femme d'affaires lowresSylvette (Plourde) Morneau a obtenu son diplôme d’ébénisterie en 1999. Finalement, après avoir déménagé à l’Île avec son conjoint Stéphane Morneau, elle décide en 2010 de réaliser son rêve. Avec la création de Mom’s Woodshop à Hunter River, elle se lance dans la production de meubles en bois. Elle confectionne de tout à compter de meubles décoratifs à de meubles de cuisine de haute gamme, soit pour l’intérieur ou l’extérieur.  Ses tables de pique-nique octogonales et ses bancs sont surtout populaires. Sylvette et Stéphane gèrent également le Heritage Classic Inn Bed-and-Breakfast, un joli gîte du passant offrant trois belles chambres à coucher. Le gîte, qui fut ouvert en juillet 2013, continue à attirer des clients de partout au monde de juin à septembre chaque année. (Les autres finalistes de cette catégorie étaient Marcia Enman de La Voix acadienne à Summerside et Linda Lowther du Groupe Lowther à Rustico.)

Dans la photo, Tania Bernard de la CBDC Î.-P.-É. Centrale, à la gauche, et Martin Marcoux de la CCAFLIPE présentent le trophée à la gagnante Sylvette Morneau.

JEUNE ENTREPRENANT 2016
Eliott Fraser et Michael MacEwen (Simply Sno-Cones), Charlottetown

simply sno-cones - jeunes entrep lowresMichael MacEwen et Eliott Fraser ne sont qu’au début de leur adolescence mais ils sont déjà hommes d’affaires chevronnés. Par l’entremise du programme Jeunes millionnaires, ils ont fondé Simply Sno-Cones à l’été 2013. Depuis ce temps-là, l’entreprise n’a cessé d’innover et de multiplier ses profits! Au début, ils vendaient leurs cornets de glace qu’à la plage de Stratford. Lorsqu’ils ont vu que les festivals et événements de la province leur offraient un bien plus grand potentiel, ils ont commencé à voyager. Ils ont développé un distributeur de sirops pour permettre aux clients de choisir leur saveur préférée. Ils ont leur propre site web, page Facebook et compte Twitter. À l’été 2015, leur troisième saison de vente, ils ont vendu des produits pour 6 100 $ et atteint des profits de 3 800 $. (Les autres finalistes de cette catégorie étaient Mathieu Arsenault et Keith Turbide, tous deux de Charlottetown.)

Dans la photo, le jeune Micheal MacEwen, co-propriétaire de Simply Sno-Cones, accepte son trophée de Gilles Lanteigne de RDÉE Canada, à la gauche, et Martin Marcoux de la CCAFLIPE.

PRIX JEUNES MILLIONNAIRES 2015
Nico Durant (LaFun), Mont-Carmel

nico durant - jeunes millionnaires lowresL’été dernier, à l’âge de 10 ans, Nico Durant de Mont-Carmel a fondé l’entreprise « LaFun » pour produire et vendre des échasses (stilts) aux couleurs acadiennes, des balles à jongler, des fusils en bois et des bouteilles de sable avec verre de mer. Il s’est rendu à divers festivals et événements partout dans la province pour vendre ses produits attrayants. Nico se présentait comme entrepreneur expérimenté et accueillait toujours les gens avec un grand sourire! Il était toujours prêt à faire une démonstration ou à expliquer son produit unique. Nico s’est même fabriqué un T-shirt aux couleurs du programme Jeunes millionnaires et de son entreprise pour bien se démarquer. Ses efforts ont porté des fruits: il a atteint des ventes de 1 320 $!

Dans la photo, on voit le jeune Nico Durant qui accepte son prix de Jeannette Arsenault de RDÉE Î.-P.-É. et de Richard Simoens de Radio-Canada Acadie.