Angèle Arsenault finalement nommée récipiendaire de l’Ordre du mérite coopératif

ordre-du-merite-cooperatif-lowresABRAM-VILLAGE – le 20 octobre 2016 – De nombreux coopérateurs de la région Évangéline sont de l’avis qu’Angèle Arsenault de Wellington aurait dû recevoir l’Ordre du mérite coopératif bien des années passées en raison de son dévouement exceptionnel au mouvement coopératif.

Mais elle fut présidente du Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É. (CDC), l’organisme qui décerne cette distinction prestigieuse, pendant 16 ans et n’aurait guère accepté qu’on la nomine. Finalement, ses mandats au conseil se sont terminés le printemps dernier et on a finalement pu le considérer comme récipiendaire. De fait, le comité de sélection n’a point eu besoin de délibérer longtemps pour la choisir comme récipiendaire 2016 du prix; le choix fut unanime.

C’est lors du Forum coop 2016, le jeudi 20 octobre, à Abram-Village qu’on a réellement surpris Mme Arsenault en lui décernant le prix. Elle ne s’y attendait aucunement car on lui avait raconté le petit mensonge qu’un monsieur de la communauté en serait le récipiendaire. Les larmes lui sont venues aux yeux lorsqu’elle s’est rendu compte qu’on parlait d’elle.

L’ancienne employée du CDC, Velma Robichaud, a commencé le discours de présentation en disant, « On a souvent entendu dire que la récipiendaire de l’Ordre du mérite coopératif de cette année a le mouvement coopératif dans le sang. Ce n’est pas étonnant car son père (Léo J.T. Arsenault) était aussi grand coopérateur et elle a donc grandit avec les coopératives sous le nez et dans le cœur. »

Mme Robichaud a raconté qu’Angèle fut représentante de la Coopérative de Wellington au sein du CDC. Elle a aussi représenté le CDC au sein du Conseil canadien de la coopération et de la mutualité pendant une dizaine d’années.

Avant d’être embauchée comme employée de la Coopérative de Wellington, Mme Arsenault a siégé au conseil de cette coop pendant sept ans, trois de ceux-ci à titre de présidente. Et, il y plusieurs années de cela, elle a travaillé un bout de temps à l’ancienne Caisse populaire Évangéline.

BÉNÉVOLE DÉVOUÉE

Elle a fait du bénévolat pendant quelques années à la Coopérative funéraire Évangéline. Elle a aussi siégé au Conseil d’administration de la Coopérative d’artisanat d’Abram-Village, au Conseil d’administration de la Coopérative La Maisonnée et au comité qui a fait bâtir le premier aréna dans la région Évangéline.

Elle fut présidente de la Société de développement de la Baie acadienne pour plusieurs années et fut représentante des coopératives au conseil de RDÉE Île-du-Prince-Édouard pendant plus d’une dizaine d’années.

Elle a siégé au sein de nombreux comités de la communauté, de la province et du pays. Parmi ceux-ci, on retrouvait le Centre préscolaire Évangéline, le Foyer-école Évangéline, la Commission scolaire, la Fédération des parents de l’Î.-P.-É. l’Association des troubles d’apprentissage de la région Évangéline, la Learning Disability Association of PEI et la Learning Disability Association of Canada.

Elle travaille dans la comptabilité depuis plus de 30 ans; elle est comptable à la Coopérative de Wellington depuis 2004. De plus, elle gère sa propre petite entreprise de « scrapbooking » et fait des cartes à la main et de l’art en métal.

Elle considère que son plus grand accomplissement fut la mise sur pied du Club de tutorat de l’école Évangéline, qui continue toujours de fonctionner.

Non seulement est-elle connue dans sa communauté en tant que bénévole, mais aussi comme l’épouse adorante d’Yvon et la mère dévouée de ses enfants adultes, Chris, Jonathan, Ryan et Kathleen. Et, ces dernières années, elle est devenue une super-grand-mère qui n’hésite pas de voyager régulièrement d’un bout à l’autre du pays pour soigner ses petits-enfants malades.

-30-

 

BAS DE PHOTO : Velma Robichaud, à la droite, ancienne employée du Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É., présente l’Ordre du mérite coopératif 2016 à l’ancienne présidente du CDC, Angèle Arsenault, une dame qui a la coopération dans les veines et dans l’esprit.

 

Pour de plus amples détails :
Velma Robichaud
Ancienne directrice générale
Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É.
(902) 854-3439, poste 228
velma@rdeeipe.org