Des éloges pour le RDÉE Î.-P.-É. et la CIF

Suite à la présentation de leurs histoires à succès en immigration

bonnie-et-jacinthe-lowresMONCTON, NB – le 4 novembre 2016 – RDÉE Île-du-Prince-Édouard et la Coopérative d’intégration francophone de l’Î.-P.-É. (CIF) illustrent parfaitement « une collaboration intersectorielle qui assure le succès d’intégration des nouveaux arrivants », selon Janic Godin, directeur général de la Société Nationale de l’Acadie (SNA).

M. Godin a prononcé ces paroles élogieuses suites à la présentation conjointe des deux organismes lors d’un panel sur l’enjeu d’immigration économiques en tant que facteur de succès pour la rétention d’immigrants francophones à Moncton plus tôt cette semaine.

C’est à l’occasion de la Semaine nationale de l’immigration francophone que la SNA, l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et le bureau régional du Commissariat aux Langues officielles ont accueilli cette rencontre. Les quatre provinces de la région atlantique ont eu l’occasion de partager leurs histoires à succès et bonnes pratiques dans le domaine de l’immigration.

Bonnie Gallant, directrice de RDÉE Î.-P.-É., et Jacinthe Lemire, directrice de la CIF, ont partagé leur stratégie conjointe d’accueil et d’intégration des nouveaux arrivants francophones à l’Île. Leur présentation était intitulée « Continuum de l’intégration économique : du recrutement à l’intégration au travail ».

Chacun des deux organismes a présenté ses activités. Le RDÉE a surtout misé sur son programme LIENS (Liant l’immigration économique à nos succès ». Ils ont également parlé du Réseau en intégration francophone de l’Î.-P.-É.

Les présentatrices ont souligné que leurs mandats et leurs activités viennent appuyer le deuxième grand objectif du Plan de développement global 2017-2027 de la communauté acadienne et francophone de l’Î.-P.-É., qui est d’aider à accroître la population de langue maternelle française à l’Île.

-30-

 

BAS DE PHOTO : On aperçoit Bonnie Gallant, directrice générale de RDÉE Î.-P.-É., à la gauche, qui parle du projet LIENS lors d’une rencontre atlantique cette semaine, alors que Jacinthe Lemire, directrice de la Coopérative d’intégration francophone de l’Î.-P.-É., attend se prépare à son partage de bonnes pratiques.