Mieux informés sur les programmes gouvernementaux sous-utilisés

presentation Wellington lowresWELLINGTON – le 27 janvier 2017 – Quelques personnes qui travaillent dans le Centre d’affaires communautaire à Wellington ont eu l’occasion le 26 janvier d’en apprendre davantage sur divers programmes gouvernementaux fédéraux et provinciaux qui sont sous-utilisés mais qui offrent de nombreux appuis aux insulaires, souvent de nature financière.

Olive Crane du ministère provincial de Main-d’œuvre et Études supérieures, Eva Robichaud de Service Canada (Nouveau-Brunswick) et Cameron MacDonald du ministère provincial de Services à la famille et à la personne étaient en tournée des régions francophones de l’Île alors qu’ils se sont arrêtés à Wellington.

depliantcequilfautsavoirIls ont misé particulièrement sur les programmes qui aident aux familles et aux aînés, mais ont également touché à certains programmes et services visant les travailleurs et chercheurs d’emploi. Entre autres, ils ont mentionné le site web www.prestationsducanada.gc.ca qui peut facilement démontrer aux gens, avec quelques cliques, de quels programmes ils pourraient bénéficier.

Une autre initiative intéressante s’applique aux gens qui n’ont pas de régime d’assurance médical au travail. Il s’agit du programme de médicaments génériques pour les gens de 65 ou moins; il faut faire une demande d’admissibilité, puis si on est accepté, on ne payera jamais plus que 19,95 $ pour des ordonnances (prescriptions).

L’information sur le programme se trouve ici :  www.princeedwardisland.ca/fr/service/faire-demande-programme-medicaments-generiques

Pour connaître tous les programmes discutés, vous pouvez télécharger le pamphlet « Ce qu’il faut savoir pour recevoir votre part » en format PDF en cliquant ICI.

-30-

 

BAS DE PHOTO : Lors de la séance d’information sur les programmes gouvernementaux sous-utilisés, à Wellington jeudi, on aperçoit, de la gauche, Velma Robichaud du Centre d’action rural de Wellington, Olive Crane de Main-d’œuvre et Études supérieures, Cameron MacDonald de Services à la famille et à la personne, Eva Robichaud de Service Canada puis Raymond J. Arsenault de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.