Danika Atchia : nouvelle coordonnatrice des programmes jeunesse

CHARLOTTETOWN – le 29 mai 2019 – La première de quatre coordonnateurs et coordonnatrices des programmes jeunesse de RDÉE Île-du-Prince-Édouard et du Conseil de développement coopératif pour cet été vient de commencer ses tâches.

Au cours de ses huit semaines de travail, Danika Atchia aura à collaborer principalement à la mise sur pied du programme Jeunes millionnaires et de la Coopérative service jeunesse Les Bons travaillants.

L’agent de développement Jeunesse du RDÉE, Stéphane Blanchard, explique que le RDÉE et le Conseil coop ont obtenu quatre postes d’été via le programme fédéral Emploi Été Canada. Le nombre total de semaines reçues, 31, est comparable à l’an dernier, même si le nombre de personnes est plus grand. Certains des employés travaillent donc au début de la saison tandis que d’autres commenceront un peu plus tard et termineront à la fin de l’année.

Mlle Atchia vient de compléter sa première année en kinésiologie à l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard ainsi que sa première année de résidence dans cette province. Elle a grandi sur l’Île Maurice (dans l’Océan Indien, près de Madagascar), d’où vient son père. Mais Danika a eu l’occasion de visiter le Canada à plusieurs reprises puisque sa mère est d’origine québécoise. En grandissant, Danika a eu l’occasion d’apprendre le français, l’anglais, le créole et l’espagnol.

Danika a déjà eu plusieurs occasions de travailler avec les jeunes. De fait, elle a été professeure de danse pour des enfants de 8 à 11 ans, organisatrice d’un camp pour les jeunes Mauriciens défavorisés, animatrice de jeux et activités pour enfants, puis clown et organisatrice de spectacles de marionnettes.

De plus, elle a travaillé pendant quelques mois en techniques de communication ainsi qu’en physiothérapie. Comme passe-temps et activités périscolaires, elle a participé à des concours d’arts oratoires, divers sports (incluant le volleyball, l’athlétisme et le voltige) et le ballet classique (dont plusieurs années dans des programmes du Royal Academy of Dancing). Elle a été gagnante du concours Miss Mauritius en juin 2015. Elle a ensuite représenté son île dans le concours Top Model of the World en Égypte. Elle adore voyager et, au fil des années, s’est rendue en Swaziland, aux États-Unis, aux Rodrigues, en Malaisie et aux Seychelles.

C’est après avoir complété son baccalauréat en français (série scientifique, spécialité sciences de la vie) qu’elle a décidé de se rendre à UPEI pour poursuivre ses études. Une fois qu’elle aura obtenu son bacc en kinésiologie en l’année 2020, elle voudrait compléter sa maitrise dans une autre institution.