RDÉE Î.-P.-É. quadruple ses fonds de base pour les contribuer à la communauté insulaire

SUMMERSIDE – le 21 juin 2017 – En sa 17e année de fonctionnement, RDÉE Île-du-Prince-Édouard Inc., le conseil de développement économique provincial, a généré des retombées économiques de plus de 2,26 millions de dollars pour la communauté acadienne et francophone insulaire en 2016-2017, quadruplant ainsi l’investissement de base que lui a accordé le gouvernement fédéral pour ses opérations.

Voilà ce qu’ont appris les 34 personnes présentes à l’Assemblée générale annuelle conjointe du RDÉE et de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. (CCAFLIPE), le mercredi 21 juin à Summerside.

La présidente Jeannette Arsenault a signalé que le RDÉE se fait un plaisir d’intervenir dans des dossiers économiques de tous genres aux niveaux régional, provincial, atlantique et national et de partager ses expériences et connaissances. Ces interventions aident à renforcer les communautés acadiennes et francophones en situation minoritaire, à faciliter l’accès au marché du travail et à appuyer les nouveaux entrepreneurs. En somme, ces appuis se transforment en valeurs ajoutées pour l’économie provinciale globale.

« Évidemment, il reste encore beaucoup de travail à faire pour assurer que notre communauté atteigne son plein potentiel économique. Mais comme toujours, nous sommes prêts à nous rouler les manches et nous mettre les mains à la pâte. »

ANNÉE TRÈS OCCUPÉE

La directrice générale, Bonnie Gallant, a indiqué que l’équipe du RDÉE est demeurée très occupée cette année à la mise en œuvre et à l’administration de nombreux projets, initiatives, activités et services.

« Notre clientèle ne cesse d’augmenter, donc nous avons la responsabilité de la desservir au mieux de nos capacités. Nous continuons à améliorer nos compétences et tentons, dans la mesure du possible, d’élargir nos services pour aider à autant de gens que possible, » a-t-elle mentionné.

« Nous constatons encore cette année d’excellentes réussites : notre deuxième mission à Montréal a généré de très belles ventes, notre projet de jardinage a multiplié son étendue, notre Concours des dragons a pris de l’ampleur et réussi à faire ressortir des idées entrepreneuriales très innovantes, notre Gala des entrepreneurs a atteint de nouvelles hauteurs, nos projets jeunesse ont atteint des records de participation et nous avons rejoint un nombre record d’immigrants. Tout cela alors que nous collaborions activement à la mise sur pied de trois grands services partagés pour le secteur associatif francophone de la province! »

Mme Gallant a indiqué que le RDÉE constate une énergie de coopération dans le réseau associatif provincial « comme nous n’avons jamais ressenti avant… une collaboration collective qui va surement nous projeter de l’avant dans les années à venir ».

Elle ajoute que la complétion du Plan de développement global, qui pour une toute première fois est un plan conjoint scolaire-communautaire, est du « jamais vu » pour la province.

Mme Arsenault et Mme Gallant ont souligné le fait que tout ce beau travail et ces belles réussites seraient impossibles sans l’appui de nombreux partenaires et collaborateurs. Elles ont particulièrement souligné la contribution du Fonds d’habilitation pour les communautés de langues officielles en situation minoritaire du Gouvernement du Canada.

SURVOLS DES RÉSULTATS

La directrice générale a présenté un survol des résultats des différents programmes, initiatives et services livrés au cours de la dernière année, notamment dans les secteurs Immigration économique, Jeunesse et Développement économique communautaire ainsi que par le Centre d’action rural de Wellington. Elle a également présenté le plan d’action de la nouvelle année.

Pour sa part, Martin Marcoux, porte-parole de la Chambre de commerce, a présenté un aperçu des 29 activités de la CCAFLIPE, qui ont attiré 892 participants. Il a surtout souligné la réussite du Gala des entrepreneurs 2017. Le coordonnateur d’activités de la Chambre, Raymond J. Arsenault, a présenté la liste des activités qui s’en viennent dans les prochains six mois.

-30-

BAS DE PHOTO : Bonnie Gallant, à la gauche, directrice générale de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, Martin Marcoux, porte-parole sortant de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É., et Jeannette Arsenault, présidente sortante du RDÉE, examinent la trousse du rapport annuel de l’année 2016-2017 lors de l’AGA du 21 juin.

 

Pour de plus amples renseignements :
Bonnie Gallant
Directrice générale
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
(902) 854-3439, poste 232