Le Sénateur Cormier encourage le développement de projets structurants d’entrepreneuriat jeunesse interprovinciaux

CHARLOTTETOWN – le 23 octobre 2017 – Lorsque l’agent de développement économique Stéphane Blanchard a comparu devant le Comité sénatorial permanent sur les langues officielles à Charlottetown le 22 octobre, il s’attendait que les sénateurs le questionnent brièvement et poliment sur les projets et programmes d’entrepreneuriat jeunesse de RDÉE Île-du-Prince-Édouard qu’il venait de leur décrire.

Mais en plus de lui poser des questions, le Sénateur acadien René Cormier du Nouveau-Brunswick l’a aussi encouragé de considérer le développement de projets structurants d’entrepreneuriat jeunesse interprovinciaux, qui pourraient possiblement bénéficier d’appuis financiers fédéraux.

Il a indiqué que de tels projets et échanges permettraient aux jeunes de l’Île de se rendre compte qu’ils ne sont pas seuls à établir de petites entreprises et que leurs provinces voisines ont le même genre de jeunes entrepreneurs.

Le Sénateur Cormier a aussi mentionné qu’il serait d’ailleurs intéressant que les jeunes partagent leurs bons et moins bons coups et que des exemples de meilleures pratiques soient présentés à ce genre de rencontre nationale ou interprovinciale.

Il a aussi encouragé le RDÉE d’assurer un suivi avec les anciens Jeunes millionnaires afin qu’on puisse continuer à les encourager à se lancer en affaires lorsqu’ils sont adultes.

ÉBLOUIT

M. Blanchard s’est senti éblouit par ces belles suggestions et cet enthousiasme, qui émanaient également des cinq autres sénateurs et sénatrices du Comité permanent, qui provenaient du Québec, de l’Ontario, du Manitoba et de l’Alberta.

L’agent de développement leur a parlé de l’importance du bilinguisme chez les jeunes Acadiens et francophones et des efforts que l’on fait pour le promouvoir.

« Nous continuons à prêcher à nos jeunes clients que leur bilinguisme est un atout qui leur servira pour le reste de leur vie, non seulement dans leur carrière mais dans leur vie de tous les jours, » leur a-t-il signalé. « Nous considérions donc qu’il est d’importance primordiale de continuer à promouvoir et à financer les initiatives économiques encourageant le bilinguisme et l’offre de services en français. »

M. Blanchard leur a parlé de l’impact important sur l’économie locale de programmes comme :

• les stages PERCÉ, qui encouragent les étudiants postsecondaires de s’établir en permanence dans leur provinciale natale suite à leurs études ;
• la Coopérative service jeunesse, qui encourage le travail coopératif et collaboratif ainsi que l’implication communautaire ;
• et le programme Jeunes millionnaires, qui apprend aux jeunes comment établir et mener une entreprise d’été, tout en développant leurs capacités de service à a clientèle.

-30-

BAS DE PHOTO : Stéphane Blanchard, à la droite, agent de développement économique jeunesse de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, a été bien content d’entendre l’idée de projets structurants d’entreprenariat jeunesse interprovinciaux qui lui ont été suggérés lors de sa parution devant le Comité sénatorial permanent sur les langues officielles le 22 octobre. C’est le Sénateur René Cormier, à la gauche, qui lui en a fait la suggestion.

 

Pour de plus amples renseignements :
Stéphane Blanchard
Agent de développement jeunesse
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
902-370-7333, poste 402
stephane@rdeeipe.org