Des données concluantes par rapport aux retombées socioéconomiques que génère le RDÉE Canada

OTTAWA – le 5 octobre 2017 – Pour la première fois depuis son existence, le RDÉE Canada et son Réseau ont fait un exercice d’imputabilité en profondeur, en compilant les données qui permettent de mesurer scrupuleusement leur contribution à la croissance des communautés francophones et acadienne (CFA).

La constatation principale est que l’effet du Réseau sur la société (au niveau monétaire) dépasse de quatre fois (4,2) les coûts des actions qu’il mène (20,6 millions $) lorsqu’on examine les résultats des années 2013-2015. On compte également la création de 301 emplois dans cette période. Tout cela prouve que l’expertise qu’il a développée accroît manifestement les possibilités économiques des CFA.

Alors qu’il célèbre son 20e anniversaire, RDÉE Canada (Réseau de développement économique et d’employabilité) est fier de présenter son étude d’impact socioéconomique de son Réseau. Cet exercice de reddition de comptes dresse le portrait de l’impact socioéconomique du Réseau national pris dans son ensemble, d’une part, par rapport à une estimation des retombées économiques de ses activités et, d’autre part, à la quantification des gains socioéconomiques associés aux services qu’il offre aux francophones et Acadiens de la société canadienne.

Le RDÉE Canada est, par essence, soucieux du progrès économique de la francophonie et reconnaissant du financement que lui octroie le Fonds d’habilitation (FH) pour les communautés de langue officielle en situation minoritaire (CLOSM) d’Emploi et Développement social Canada (EDSC). Dès lors, efficience et transparence sont les règles d’or de l’organisme.

À ce propos, le président-directeur général du RDÉE Canada, Jean-Guy Bigeau a déclaré que « Nous sommes enthousiastes à la perspective de rendre au gouvernement et aux communautés un portrait plus fidèle des gains obtenus grâce aux efforts des 12 organismes membres du Réseau. Je suis confiant que nous continuerons par conséquent d’enrichir l’offre de services là où les besoins pourraient se faire sentir et que nous poursuivrons l’analyse de façon constructive. »

ÎLE-DU-PRINCE-ÉDOUARD

L’étude démontre qu’en cette période de 2013-2015, RDÉE Île-du-Prince-Édouard, pour sa part, a aidé à générer des retombées directes et indirectes moyennes de près de 1,6 millions de dollars au produit intérieur brut canadien et a généré des revenus de fiscalité de 99 000 $. De plus, il a créé 17 emplois.

« Notre équipe est évidemment demeurée très occupée ces dernières années à la mise en œuvre et à l’administration de nombreux projets, initiatives, activités et services. Voilà pourquoi nous obtenons tellement de bons résultats, » signale la directrice générale de RDÉE Î.-P.-É., Bonnie Gallant. « Notre clientèle ne cesse d’augmenter, donc nous avons la responsabilité de la desservir au mieux de nos capacités. Nous continuons donc à améliorer nos compétences et tentons, dans la mesure du possible, d’élargir nos services pour aider à autant de gens que possible. »

Elle ajoute que l’approche de RDÉE Î.-P.-É. a toujours été collaborative et coopérative. « Sans l’appui de nos partenaires et collaborateurs, il nous serait impossible de faire notre travail. Merci donc à tous ceux qui nous ont appuyés d’une façon ou d’une autre, et bien sûr, merci à notre équipe pour son travail ardu et les membres du conseil d’administration pour leur appui constant. »

L’étude est disponible en ligne : http://rdee.ca/etudes-dimpact-socioeconomique/

– 30 –

 

BAS DE PHOTO : Bonnie Gallant, directrice générale de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, montre le rapport de l’Étude d’impact 2017 que vient de produire RDÉE Canada. On y retrouve des statistiques du réseau national ainsi que de chaque RDÉE provincial et territorial.

 

Contact:
Émilie Delattre
Gestionnaire des communications
RDÉE Canada
Tél. : 613 804-1531
Courriel : emilie.delattre@rdee.ca

 

Raymond J. Arsenault
Agent de communication
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
Tél. : 902 854-3439, poste 231
Courriel : raymond@rdeeipe.org