La CCAFLIPE honore sept gagnants lors de son Gala des entrepreneurs 2018

SUMMERSIDE – le 18 mars 2018 – Un jeune magicien, des musiciens internationaux, un festival acadien de grande réputation puis des fabricants et vendeurs de jouets, souvenirs, bicyclettes, disques en vinyle et produits de soins de la peau viennent de mériter les sept prix entrepreneuriaux de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. (CCAFLIPE).

C’est lors du Gala des entrepreneurs 2018, devant quelque 138 personnes rassemblées au Centre Belle-Alliance à Summerside le samedi 17 mars, que les gagnants ont reçu leurs trophées et de nombreux éloges pour leurs vastes contributions à l’économie provinciale et à la communauté insulaire. Cette soirée, haute en couleurs et cérémonies, représente de justesse la plus importante soirée de l’année pour la Chambre de commerce.

Les prix de cette 17e édition du Gala, ainsi que leurs gagnants et commanditaires :

  • Prix d’Excellence de la présidence 2018 – Vishten, le groupe acadien-celtique de réputation internationale composé de Pastelle et Emmanuelle Leblanc et Pascal Miousse (commandité par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique) ;
  • Prix de l’Entrepreneure distinguée 2018 – Jeannette Arsenault de Summerside, copropriétaire de Shop & Play, anciennement Cavendish Figurines, à Borden-Carleton (commandité par RDÉE Île-du-Prince-Édouard) ;
  • Prix de l’Entrepreneur immigrant 2018 – Gidéon Banahene de Charlottetown, propriétaire de Danso Bikes et Kaneshii Vinyl Press et partenaire de The Great Shea (commandité par le projet LIENS) ;
  • Prix de l’Entreprise d’économie sociale 2018 – L’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline à Abram-Village (commandité par la Caisse populaire Évangéline-Central) ;
  • Prix de la Personnalité d’affaires 2018 – Ghislaine Cormier de Charlottetown, propriétaire de The Great Shea et partenaire de Kaneshii Vinyl Press (commandité par Innovation Î.-P.-É.) ;
  • Prix du Jeune entreprenant 2018 – Jérémie Buote de Rustico, magicien-comédien du Carnaval en Promenade (commandité par la CBDC Î.-P.-É. Centrale) ;
  • Prix Jeunes millionnaires 2017 – Isabelle Fisk de « Izzy’s Rockpile » et Nicholas Sauvé de « Nick’s Spinners », duo frère et sœur de Birch Hill (commandité par Radio-Canada Acadie).

Le porte-parole de la CCAFLIPE, Pierre Gallant, a signalé dans son message de bienvenue que tous les gagnants et gagnantes, de même que les autres 12 autres finalistes de la soirée, ont tous plusieurs facteurs en commun : « D’abord, ils et elles livrent tous et toutes un merveilleux service à la clientèle. De nos jours, cela vaut de l’or. Nos finalistes possèdent aussi tous un autre gros avantage comparativement à la majorité de leurs compétiteurs : ils offrent tous des services dans deux ou trois langues. »

Le porte-parole a noté que plus de trois quarts des finalistes du concours de prix entrepreneuriaux de cette année étaient des femmes ou des entreprises ou organismes gérés ou cogérés par des femmes. Cette proportion est « définitivement un record ! », a-t-il remarqué.

« Nous sommes alors très contents de voir que les femmes prennent la place qu’elles méritent dans le monde des affaires acadiennes et francophones et sur la scène provinciale. Vous êtes de très bons exemples pour les jeunes filles et femmes qui s’en viennent pour suivre dans vos pas. Alors félicitations et continuez surtout votre merveilleux travail. »

Robert Morrissey, Membre du Parlement d’Egmont représentant l’APECA, et Sonny Gallant, ministre provincial de Main d’œuvre et Études supérieures, ont tous deux adressé la parole pour féliciter les gagnants, les finalistes et les organisateurs de la soirée. Chris Palmer, ministre provincial du Développement économique et du Tourisme, était à sa première participation au Gala pour présenter le chèque au gagnant du Concours des dragons.

Parmi les commanditaires de la soirée, on comptait également la Banque Royale du Canada (RBC), ProMax 2000 et le Concours des dragons 2018.

-30-

BAS DE PHOTO : Les gagnants des prix entrepreneuriaux du Gala des entrepreneurs 2018 de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. sont : assis, de la gauche, Jeannette Arsenault (Entrepreneure distinguée 2018) puis Emmanuelle Leblanc, Pascal Miousse et Pastelle Leblanc du groupe Vishten (Prix d’Excellence de la présidence 2018); debout, Isabelle Fisk et Nicholas Sauvé (Jeunes millionnaires 2017), Gidéon Banahene (Entrepreneur immigrant 2018), Ghislaine Cormier (Personnalité d’affaires 2018), Jérémie Buote (Jeune entreprenant 2018) et Alcide Bernard et Jeanne Gallant de l’Exposition agricole et le Festival acadien (Entreprise d’économie sociale 2018).

 

*********************************************************************

BIOGRAPHIES DES GAGNANTS

NICHOLAS SAUVÉ ET ISABELLE FISK – JEUNES MILLIONNAIRES 2017

Ce duo frère-et-sœur de Birch Hill s’est lancé en affaires l’été dernier par l’entremise du programme Jeunes millionnaires. Nicholas Sauvé, âgé de 14 ans, a fondé l’entreprise « Nick’s Spinners » pour produire et vendre ses propres versions du jouet « fidget spinner ». Au cours de l’été, il a réussi à vendre la vaste majorité des jouets produits. Isabelle Fisk, âgée de 12 ans, a toujours été fascinée par les roches et les couleurs. Elle a donc décidé, comme projet entrepreneurial, de peindre des roches de diverses couleurs et de motifs variés par l’entremise de son entreprise « Izzy’s Rockpile ». Son modèle le plus populaire fut sans doute sa roche peinte en drapeau acadien. Elle a vendu toute une quantité de ses produits. Nicholas et Isabelle se partageaient souvent des espaces de vente à divers évènements et festivals – de la région Évangéline jusqu’à Alberton. Les coordonnateurs du programme considèrent ces deux jeunes comme d’excellents vendeurs et innovateurs, très dévoués et passionnés, et toujours prêts à apprendre.

JÉRÉMIE BUOTE – JEUNE ENTREPRENANT 2018

Inspiré par ses parents Simone Pineau et Marcel Buote de Rustico, Jérémie Buote, maintenant âgé de 15 ans, s’implique dans la cause acadienne depuis un très jeune âge. Il siège aux conseils d’administration de Jeunesse acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. et de la Société nationale de l’Acadie, à la Commission jeunesse de l’Acadie et au Conseil acadien de Rustico. En 2012, Jérémie a participé au programme Jeunes millionnaires et l’an dernier, via le cours de Carrières, il a aussi participé au projet de Jeunes jardiniers entrepreneurs. Premier membre de l’équipe de vente, il a démontré beaucoup d’entregent, de persévérance et un bon sens de la négociation. Il fut aussi le capitaine de l’équipe d’improvisation provinciale aux Jeux de la francophonie canadienne 2017. L’été dernier, il avait trois emplois à temps partiel. Celui qui lui a certainement apporté le plus d’attention fut son rôle de magicien au sein de la tournée provinciale du Carnaval en Promenade de la Fédération culturelle de l’Î.-P.-É. Faisant de la magie depuis l’âge de 11 ans, ce jeune homme se présente sur la scène avec grande aisance pour divertir et étonner les foules avec ses nombreux tours et sa comédie naturelle. Les autres finalistes de cette catégorie étaient Shelaine Gallant d’Abram-Village et Jaylynn Shields de Tignish.

GHISLAINE CORMIER – PERSONNALITÉ D’AFFAIRES 2018

Ghislaine Cormier a d’abord étudié en affaires à l’Université de Montréal. Elle est directrice générale de la Fédération culturelle de l’Î.-P.-É. depuis 2009. En 2013, elle a lancé l’entreprise The Great Shea à Charlottetown. Elle importe son produit de base, du beurre de karité, du Ghana. Elle y mélange une variété de fragrances et d’ingrédients pour les transformer en produits haut de gamme : savon, crème et baume à lèvres. Ses produits se vendent individuellement ou en paniers du Ghana. On peut en acheter à des marchés des fermiers, des foires artisanales et au magasin Rawesome à Charlottetown. Ses ventes ne cessent d’augmenter. Également en 2016, elle et Gidéon Banahene débutent des démarches pour établir Kaneshii Vinyl Press. Après avoir obtenu du financement gouvernemental, ainsi que le prix de 10 000 $ du Concours des dragons 2017, ils ouvrent leurs portes pour produire des disques en vinyle de haute qualité. Le marché visé se trouve aux Maritimes et au Québec. Ghislaine est chargée de développer les partenariats stratégiques et les marchés. Puisque les ventes sont bien à l’avance des prévisions, elle prévoit bientôt s’attaquer aux marchés de la Louisiane, de la France et de la côte est des États-Unis. Les autres finalistes de cette catégorie étaient Jeannette Arsenault de Shop & Play à Borden-Carleton et Vanessa Lavoie d’Island Orthotics à Charlottetown.

L’EXPOSITION AGRICOLE ET LE FESTIVAL ACADIEN DE LA RÉGION ÉVANGÉLINE –
ENTREPRISE D’ÉCONOMIE SOCIALE 2018

Une exposition agricole acadienne a vu le jour 115 ans passés à Urbainville. En 1905, les agriculteurs de Mont-Carmel se joignent à ceux de Baie-Egmont pour fonder l’Exposition agricole de Baie-Egmont et Mont-Carmel. On déménage alors à Baie-Egmont et finalement à Abram-Village en 1939. Pour ajouter une dimension culturelle à l’évènement, on a créé en 1971 le Festival acadien. L’évènement combiné inclut des soirées de danse, des spectacles et une variété d’activités culturelles et agricoles. De nos jours, cette plus grande fête acadienne de l’année attire environ 9 000 visiteurs par an et s’étend sur quatre jours. Son conseil d’administration de 12 personnes se consacre à sa gestion et à sa planification à l’année longue. Le succès de l’évènement est assuré grâce au travail d’environ 550 bénévoles. En 2017, quatre nouveaux bâtiments ont été érigés pour remplacer les anciens édifices : la Salle des artisans, la Salle des fondateurs (qui héberge l’exposition permanente qui englobe de beaux souvenirs des 115 expositions et 47 festivals du passé), une cantine à trois sections et une estrade extérieure. Ces nouvelles installations préparent le terrain pour la venue du Congrès mondial acadien en 2019. Les autres finalistes de cette catégorie étaient La Belle-Alliance de Summerside et le Centre Goéland / Le Village des Sources l’Étoile Filante au Cap-Egmont.

GIDÉON BANAHENE – ENTREPRENEUR IMMIGRANT 2018

Après avoir étudié à New York en 2004, Gidéon Banahene retourne au Ghana où il décide de suivre l’exemple de sa mère et de poursuivre une carrière en affaires. C’est alors qu’il est venu vivre à l’île. Il complète d’abord ses études à UPEI et profite d’un stage de travail avec Industrie Canada. Il occupe d’abord plusieurs emplois. Il réussit en 2014 de démarrer l’entreprise Danso Bikes pour fabriquer et vendre des vélos en bambou de haute gamme. L’assemblage se fait au Ghana et la vente se poursuit surtout au Québec, Vancouver et en Californie. On offre quatre modèles : le vélo de ville, le route, le tricycle et l’électrique. Leur prix varie de 900 $ à 2 500 $. Aujourd’hui, l’entreprise se concentre principalement sur la vente en ligne par l’entremise de réseaux comme Amazon et Etsy. Il se lance ensuite, avec Ghislaine Cormier, dans l’industrie du pressage de disques en vinyle en 2017. Kaneshii Vinyl Press mise surtout sur les artistes indépendants de la région atlantique et du Québec. Dans ses premiers six mois, Kaneshii dessert une centaine de clients, dépassant considérablement toutes les attentes. On prévoit donc une expansion importante dans un futur assez rapproché. Les autres finalistes de cette catégorie étaient Pam Arora de Pam & Joe Handcrafted à Charlottetown et Angie Cormier d’AcA Consultants du Cap-Egmont.

JEANNETTE ARSENAULT – ENTREPRENEURE DISTINGUÉE 2018

Alors que Jeannette Arsenault de Summerside organisait une conférence nationale avec Don Maxfield, elle s’est rendu compte qu’il n’y existait aucune statuette d’Anne aux pignons verts. Ils ont alors pondu l’idée de fonder une entreprise qui se spécialiserait dans la création de figurines de haute gamme. Cavendish Figurines fut alors né et installé dans le parc industriel de Summerside en 1989. La demande pour leurs magnifiques produits ne cessait d’augmenter. Lorsqu’ils ont appris qu’un village touristique s’installait à Borden-Carleton, ils ont réalisé le vaste potentiel d’un déménagement. Ils se sont alors construit une grande boutique de cadeaux avec espace de production à l’entrée de Gateway Village. Immédiatement les ventes se sont multipliées puisque le village accueille plus de 100 000 visiteurs par année! L’entreprise a récemment changé son nom à Shop & Play. Jeannette a été mentore pour des douzaines d’entrepreneurs. Elle a également siégé à plus d’une cinquantaine de comités et conseils locaux, provinciaux et nationaux, souvent reliés au tourisme ou à l’entrepreneuriat. Elle fut récipiendaire de plusieurs reconnaissances officielles, comme la Médaille du Jubilée de la reine et la Médaille du Canada 150. La Women’s Executive Network l’a aussi nommé parmi les « 100 femmes les plus influentes au Canada ». Les autres finalistes de cette catégorie étaient Angie Cormier d’AcA Consultants du Cap-Egmont et Yvette Deschênes du Gîte du passant Chez Yvette à Urbainville.

VISHTEN – PRIX D’EXCELLENCE DE LA PRÉSIDENCE 2018

Les sœurs jumelles Pastelle et Emmanuelle Leblanc ont été élevées dans une atmosphère très musicale à Mont-Carmel. Elles se sont présentées sur scène en diverses formations mais ont éventuellement formé le groupe professionnel Vishten en 2003. Le groupe ensorcèle le public avec son mélange de chansons traditionnelles françaises et ses pièces instrumentales originales. Il fusionne le Celtique et l’Acadien avec une touche moderne de rock et des influences d’indie-folk. Plusieurs musiciens de renom ont fait partie du groupe mais la plus récente incarnation rassemble les sœurs Leblanc avec le violoneux Pascal Miousse des Îles-de-la-Madeleine. Chaque année, le trio présente de 80 à 100 spectacles partout autour du monde, agissant souvent comme ambassadeur de la culture acadienne de l’Île. Il a enregistré cinq albums: Vishten, 11:11, Live, Mosaïk et Terre Rouge. On a entendu leur musique dans deux films : Finding Anne et Louis Cyr. Vishten vient de lancer la deuxième édition de son recueil « Compositions et tounes traditionnelles ». Le groupe a remporté cinq prix de l’Association de la musique de la côte est (ECMA), quatre prix de Music PEI et un prix de La Société professionnelle des auteurs et des compositeurs du Québec. Les autres finalistes de cette catégorie étaient Shop & Play de Borden-Carleton et Kaneshii Vinyl Press de Charlottetown.

 

Pour de plus amples renseignements :
Raymond J. Arsenault
Coordonnateur
Gala des entrepreneurs 2018
raymond@rdeeipe.org