La 15e édition de PERCÉ a connu un excellent succès

CHARLOTTETOWN – le 23 octobre 2018 – La 15e édition du programme de stages d’été PERCÉ a connu un excellent succès encore cette année. Son organisme hôte, RDÉE Île-du-Prince-Édouard, confirme qu’on a pu placer 31 étudiants qui étaient à leur dernière ou avant-dernière année d’études postsecondaires dans des emplois d’été dans leur domaine d’études ici à l’Île.

L’agent de développement économique jeunesse, Stéphane Blanchard, signale que le programme a continué d’encourager ces jeunes de l’Île, qui étudiaient pour la majorité dans des institutions hors province, de revenir à l’Île une fois leurs études terminées. On leur a fait découvrir le fait qu’il existe pour eux de vraies possibilités de vie et carrière ici dans leur province natale.

« Si notre taux de rétention et rapatriement régulier se maintient, plus de 80 pour cent de ces jeunes adultes reviendront éventuellement s’installer à l’Île en permanence pour contribuer à notre économie, » signale M. Blanchard. « Lorsque notre programme a débuté, nous espérions que nous pourrions convaincre environ 25 pour cent des participants à s’en revenir à l’Île. D’année en année, les résultats dépassent donc considérablement nos attentes originales. Nous sommes donc extrêmement contents de ce magnifique taux ! »

Les stagiaires de 2018, tout comme les employeurs, ont indiqué dans leurs évaluations finales et de mi-parcours qu’ils avaient beaucoup aimé et apprécié l’expérience. Les jeunes, pour leur part, ont apprécié l’occasion de mettre la main à la pâte, suite à leurs années d’apprentissage théorique en salle de classe. Les employeurs, eux, ont aimé l’accès à des jeunes travailleurs enthousiastes et énergiques (la plupart étant bilingue) en plus de l’incitatif salarial qu’on leur avait offert.

PARTICIPANTS

Parmi les participants de 2018…

• 10 ont fait des stages de santé et loisirs (soins des personnes âgées, sports et jeux, nutrition, Alzheimer, vétérinaire) ;
• Sept ont fait des stages dans le domaine de l’éducation (petite enfance, littéracie, culture ) ;
• Sept on fait des stages reliés aux arts (administration et coordination artistique, musique, théâtre, production vidéo) ;
• Quatre ont fait des stages en ingénierie (sciences physiques, laboratoires d’ingénierie) ;
• Trois ont fait des stages en droit (information légale, politique).

Parmi les employeurs, on retrouvait des entreprises privées, des organismes communautaires, des organismes de charité, des institutions postsecondaires, des agences gouvernementales, des foyers d’accueil, un hôpital, des centres de la petite enfance et autres.

dav

Ces dernières années, le programme reçoit de 80 à 100 demandes de participation par été. Au cours des deux derniers étés, le RDÉE avait reçu des fonds gouvernementaux pour financer un total de 360 semaines de stages. Certaines années, il y a beaucoup de va et vient parmi les jeunes postulants et en fin de compte on a parfois de la difficulté à dépenser toutes les semaines accordées. Mais ces deux dernières années, ce ne fut aucun problème de toutes les dépenser.

Le programme PERCÉ a bénéficié cette année d’une contribution de 88 500 $ du Programme de développement des entreprises de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) et de 47 000 $ du ministère provincial de Main-d’œuvre et des Études supérieures pour assurer la coordination et la promotion du programme, la semaine de formation des participants et les appuis salariaux aux employeurs.

-30-

 

BAS DE PHOTO 1 : Luc Arsenault, qui étudie en médecine vétérinaire, a fait un stage de soins de vaches à La Ferme Gallant à St-Timothée, grâce au programme PERCÉ.

BAS DE PHOTO 2 : Étudiante en soins infirmiers, Kristin Hood, à la droite, a adoré son stage PERCÉ qu’elle a fait au Beach Grove Home à Charlottetown où elle aidait à soigner des personnes d’âge avancé.

BAS DE PHOTO 3 : Kalece O’Reagan, étudiante en sports et loisirs, a complété son stage PERCÉ au parc d’aventures Rise and Climb à Cornwall.

 

 

Pour de plus amples renseignements :
Stéphane Blanchard
Agent de développement jeunesse
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
(902) 370-7333, poste 402
stephane@rdeeipe.org