Recrutement d’employés bilingues le plus grand défi coopératif

CAP-EGMONT – le 19 octobre 2018 – Les coopératives de la région Évangéline s’organisent généralement assez bien dans leurs affaires financières et autres, mais le plus grand défi général qu’elles rencontrent en ces derniers temps semble être le recrutement d’employés bilingues. Toutes les coopératives locales veulent être en mesure de livrer des services bilingues mais il leur devient de plus en plus difficile d’embaucher des gens pouvant travailler dans les deux langues officielles.

Ce grand défi a été clairement souligné pendant le Forum des coopérateurs annuel, qui a eu lieu cette année au Centre Goéland au Cap-Egmont. Cette soirée de souper et discussion, qui fait partie intégrante de la Semaine des coopératives et des petites et moyennes entreprises, a attiré 16 coopérateurs. Encore une fois, c’est la Caisse populaire Évangéline-Central qui a commandité le forum, qui fut organisé par un sous-comité du Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É.

On aperçoit dans la photo, de la gauche, Alvina Bernard de la Coopérative d’Artisanat d’Abram-Village, l’animatrice-organisatrice Velma Robichaud, Zita Arsenault de la Coopérative de développement culturel et patrimonial de Mont-Carmel, Ruth Arsenault de la Coopérative de Wellington et Alfred Arsenault de la Caisse populaire Évangéline-Central.

 

 

Pour de plus amples renseignements :
Velma Robichaud
902-854-3439, poste 227
velma@rdeeipe.org