Résultats de la mission vente québécoise « très encourageants », selon Robert Maddix

CHARLOTTETOWN – le 31 octobre 2018 – Les résultats préliminaires de la mission de vente au Québec du 22 au 25 octobre sont « extrêmement encourageants », selon Robert Maddix, agente de développement en affaires de RDÉE Île-du-Prince-Édouard qui a coordonné le voyage. « Nos six entreprises sont très contentes de leur mission et prévoient que leur investissement de temps et de fonds dans ce voyage en aura bien valu la peine. »

« Il est bien trop tôt pour nos entreprises d’assigner une valeur monétaire aux ventes de cette mission, mais nous pouvons confirmer que deux des entreprises ont déjà conclu des ententes très intéressantes, » signale M. Maddix. « Les six participants poursuivent tous avec grand enthousiasme leurs démarches en vue de concrétiser des ventes avec une grande proportion des acheteurs rencontrés. »

Le coordonnateur indique que les entreprises de l’Île ont rencontré 80 acheteurs potentiels – soit 72 à Montréal, cinq à Québec, une à Sherbrooke et deux à Ottawa – alors qu’on tentait de sonder le terrain dans de nouveaux marchés. Quarante-neuf des acheteurs rencontrés (ou 61,25 pour cent) ont démontré un réel intérêt à acheter les produits de l’Île.

« Nous n’avons jamais vu autant d’intérêt que cela dans nos produits de l’Île lors de nos quatre premières missions, » ajoute M. Maddix. « Nous espérons donc que cet intérêt se traduira en beaux gros contrats pour nos entreprises participantes, ce qui contribuerait bien sûr au développement économique de notre province et potentiellement à la création de nouveaux emplois à l’Île. »

Les entreprises insulaires participantes étaient Les Maisons des bouteilles de Cap-Egmont (Angie Cormier), le Village musical acadien d’Abram-Village (Marcel et Jeannita Bernard), Navigate Food Safety Solutions de Montague (Alexandre et Maureen Hanley), Kaneshii Vinyl Press de Charlottetown (Ghislaine Cormier), Balles de séchages Charlotte de Montréal (Mathieu Arsenault, Eva Arsenault et Clément Boily) puis Atlantic Safety Wear de Wood Island (Rouben Edgar).

C’était la première fois que le RDÉE pouvait amener sur la mission des entreprises touristiques pour qu’elles tentent d’attirer des tournées d’autobus à l’Île. Par le passé, les règlements spécifiaient que l’on devait miser uniquement sur la vente de produits.

« Nous sommes bien fiers de cet élargissement des critères car plusieurs contrats importants pour la venue de nombreux autobus sont présentement en négociation, » a mentionné le coordonnateur.

C’est grâce à une belle collaboration avec Innovation Île-du-Prince-Édouard et l’Agence de promotion économique du Canada atlantique que RDÉE Î.-P.-É. a pu organiser cette mission. On avait encore une fois retenu les services de la firme Clientis pour cibler des acheteurs potentiels et fixer tous les rendez-vous.

-30-

BAS DE PHOTO : Danny Hotte, à la gauche, de l’entreprise Équipements de sécurité Hotte à Montréal serre la main de Rouben Edgar d’Atlantic Safety Wear de Wood Islands pour confirmer ses intentions d’acheter des vêtements de sécurité de cette entreprise de l’Île.

 
Pour de plus amples renseignements :
Robert Maddix
Coordonnateur des missions de vente à Montréal
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
902-370-7333, poste 403
robert@rdeeipe.org