Le Partenariat pour la croissance demande qu’un plan d’action économique soit une priorité aux élections provinciales

KENSINGTON – le 27 mars 2019 – En prévision des élections provinciales de 2019, une alliance de plus de 20 organisations d’affaires et associations industrielles de l’Île-du-Prince-Édouard a lancé aujourd’hui le Partenariat pour la croissance. Composé d’organisations représentant des milliers d’entreprises de la province, le Partenariat pour la croissance adopte une vision commune visant à faire de l’Île-du-Prince-Édouard un chef de file au Canada en matière de croissance durable et de rendement économique.

Le Partenariat pour la croissance a demandé à tous les partis provinciaux de s’engager, s’ils sont élus, à collaborer avec le secteur privé pour établir un plan d’action économique qui aidera à réaliser cette vision et à faire avancer l’économie de l’Île. Le Partenariat souhaite que le plan soit terminé au cours des six premiers mois suivant les élections provinciales.

« Une économie florissante nous permet de payer collectivement les choses qui façonnent notre qualité de vie – les soins de santé, l’éducation, les services sociaux et la gérance environnementale. Les entreprises prospères créent des emplois et procurent aux gouvernements les revenus qui soutiennent ces services et programmes, a déclaré Martin Marcoux, porte-parole du Partenariat pour la croissance. Nous avons constaté une dynamique positive dans l’économie de l’Île, et pour que cette croissance se poursuive, nous devons nous concerter en présentant des objectifs harmonisés et un plan pour les atteindre. »

L’alliance a présenté un cadre comportant six priorités clés qui doivent être prises en compte pour réaliser cette vision. Les priorités comprennent la population, la compétitivité, l’innovation et l’investissement, l’infrastructure, l’harmonisation et la qualité de vie. Le Partenariat a proposé des cibles de croissance en matière de rendement économique de la province pour les cinq prochaines années dans des domaines comme l’augmentation du PIB, les ventes à l’exportation, la croissance démographique, l’innovation et l’entrepreneuriat. Il est prévu que ces cibles fassent l’objet d’un suivi et d’un rapport annuel.

« Ni les gouvernements ni les entreprises ne peuvent réaliser cette vision à eux seuls. Si l’appareil gouvernemental crée les conditions nécessaires à la croissance et à la prospérité des entreprises, le secteur privé réagira en investissant et en innovant dans les produits et les services que le marché exige, a déclaré M. Marcoux. Cela créera des emplois et engendrera les revenus qui permettront de payer les services que méritent les gens de l’Île. »

Le Partenariat pour la croissance a demandé à tous les partis politiques de s’engager par écrit à collaborer avec le secteur privé à l’élaboration du plan d’action économique et de présenter leurs points de vue sur la meilleure façon de réaliser cette vision d’une croissance économique soutenue.

L’alliance du Partenariat pour la croissance comprend la Chambre de commerce de la région du Grand Charlottetown, la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É., RDÉE Île-du-Prince-Édouard, la Chambre de commerce de l’Est de l’Île-du-Prince-Édouard, la Chambre de commerce de la région du Grand Summerside, la Chambre de commerce de la région de Kensington, la Chambre de commerce de Prince Ouest, la Chambre de commerce de l’Atlantique, la Fédération canadienne de l’entreprise indépendante, la Atlantic Canada Aerospace and Defence Association, les Comptables professionnels agréés de l’Île-du-Prince-Édouard, l’Association des constructeurs de l’Île-du-Prince Édouard, Creative PEI, PEI BioAlliance, la Fédération de l’agriculture de l’Île du Prince Édouard, l’Association des pêcheurs de l’Île du Prince Édouard, la PEI Real Estate Association, le Conseil canadien du commerce de détail, l’Association de l’industrie touristique de l’Île du Prince Édouard, l’Association des concessionnaires d’automobiles de l’Île du Prince Édouard, et les Conseillers en ressources humaines Île-du-Prince-Édouard.

« L’engagement et la collaboration dont a fait preuve le milieu des affaires dans l’élaboration de ce cadre, partout dans la province et dans tous les secteurs économiques, ont dépassé les attentes, ajoute M. Marcoux. C’est très encourageant. Nous invitons les particuliers et les entreprises qui partagent cette vision à se joindre au Partenariat. »
Le cadre et l’appel à l’action du Partenariat pour la croissance peuvent être consultés à l’adresse suivante : www.peipartnershipforgrowth.ca/fr. Les particuliers ou les entreprises peuvent manifester leur soutien au Partenariat en téléchargeant leur logo ou leur raison sociale sur le site Web du Partenariat.

-30-

BAS DE PHOTO 1 : Les fiers membres du Partenariat pour la croissance de l’Î.-P.-É. se sont rassemblés mercredi matin pour inviter les partis politique et tous les entreprenants et intervenants économiques à participer à l’élaboration d’un plan économique conjointe de cinq ans pour la province.

BAS DE PHOTO 2 : Lors du lancement du partenariat, Raymond J. Arsenault, assis, coordonnateur de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É., explique en français qu’on a identifié six priorités clés ainsi que plusieurs indicateurs de croissance. Martin Marcoux, debout, président de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, a co-animé la cérémonie de lancement en français.

BAS DE PHOTO 3 : Les co-animateurs du lancement étaient Penny Walsh-McGuire de la Chambre de commerce du Grand Charlottetown et Martin Marcoux de RDÉE Île-du-Prince-Édouard. Ils agissent également en tant que porte-paroles anglophone et francophone pour le partenariat.

 

 

Relations avec les médias :
Partenariat pour la croissance de l’Île-du-Prince-Édouard
Martin Marcoux, porte-parole (médias francophones)
Penny Walsh McGuire, porte-parole (médias anglophones)
peipartnershipforgrowth@gmail.com
www.peiparthershipforgrowth.ca
#PEIPartnershipforGrowth