Stéphanie St-Onge remporte les 25 000 $ du premier Concours Ignition francophone

Blossom Foot Care aménagera une autre salle dans sa nouvelle clinique

SUMMERSIDE – le 17 mars 2017 – Avec les 25 000 $ reçus après avoir été nommée championne du tout-premier Concours Ignition francophone de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, la podologue bilingue Stéphanie St-Onge aménagera une salle de traitements supplémentaire dans sa nouvelle clinique de soins pour les pieds, Blossom Foot Care à Summerside, modernisera ses équipements et installera un beau site web.

Mme St-Onge a gracieusement accepté son géant chèque des mains de la Lieutenante Gouverneure Antoinette Perry et de la coordonnatrice Velma Robichaud le samedi 16 mars au Centre Belle-Alliance à Summerside. La grande finale dramatique de cette compétition de démarrage entrepreneurial, qui remplace l’ancien Concours des dragons, s’est déroulée conjointement avec le Gala des entrepreneurs 2019.

Mais avant d’aller accepter son chèque, la championne s’est fait une priorité d’aller embrasser et féliciter les deux autres finalistes, Belgo Transport (Philippe Guidon et Nathalie Coupet de North Wiltshire) et Elm Grove Centre (Josée Gallant-Gordon et Bobby Gordon d’Alma). Et finalement rendue sur scène, elle les a encouragés de continuer à foncer et poursuivre leur rêve entrepreneurial, les rappelant que même si une porte ferme, ça ne veut pas dire que toutes les portes sont fermées.

Elle a avoué que l’an dernier, lorsqu’elle avait été finaliste de l’ancien Concours des dragons du RDÉE, elle avait été très déçue de pas avoir gagné. Mais là, elle se console en disant qu’à ce moment-là, elle aurait seulement gagné 10 000 $ tandis que cette année, la valeur du prix a augmenté à 25 000 $ (puisqu’il est en réalité un des prix de l’Ignition Start-Up Fund d’Innovation Île-du-Prince-Édouard).

Esthéticienne énergique, Mme St-Onge a établi l’entreprise Blossom Beauty Care à Summerside en 2011. Elle s’est vite rendue compte d’un grand besoin et d’un grand marché pour les soins des pieds. Étant également podologue, elle a transformé son entreprise en Blossom Foot Care. Elle mise alors sur la santé et le bien-être des pieds, vend des produits pour les pieds, offre un service de soins à domicile (incluant dans les foyers d’accueil pour aînés et les hôpitaux) et livre des séances éducatives. Sa nouvelle clinique est installée sur la rue Rufus.

La championne a évidemment beaucoup apprécié la décision du jury, qui était composé de trois personnes d’affaires de marque : Marc Côté de la Caisse populaire Évangéline-Central, Linda Lowther du Groupe Lowther et Islands Frozen Yogurt et Olivier Bertrand des firmes xoxolo.com, les Druides du Web et Elumicate de Moncton, N.-B.

COMPÉTITION FÉROCE

La compétition lors de cette finale était calmement féroce car les deux autres finalistes venaient de présenter eux aussi des projets entrepreneuriaux exceptionnellement valides et méritants. Pour sa part, Philippe Guidon avait solidement présenté un projet de développement de son entreprise de camionnage, Belgo Transport. Il proposait un projet voulant rendre son entreprise davantage écologique, entre autres en développant (avec le département d’ingénierie de UPEI) et en installant des jupes sur le bord de ses camions pour améliorer leur aérodynamisme et ainsi réduire sa consommation de carburants. Il proposait également commercialiser ces jupes.

Puis la travailleuse sociale clinique, Josée Gallant-Gordon, proposait un projet de thérapie équine, conjointement avec son mari Bobby et son troupeau de chevaux, pour gens souffrant de troubles de stress post-traumatique, de traumatismes, de dépression ou d’anxiété. Leur entreprise portera le nom d’Elm Grove Centre.

Les trois compétiteurs ont tous fait des présentations bien animées de sept minutes devant les juges (dans le style des émissions Dans l’œil du dragon, Dragons’ Den, Shark Tank) et un public appréciatif dépassant bien 125 personnes. Les juges pouvaient ensuite leur poser des questions pendant sept minutes.

« Après les trois magnifiques présentations, il était absolument impossible de prévoir qui les juges allaient choisir car tous les trois concurrents ont démontré de grandes forces, autant dans leurs présentations préparées que dans leurs réponses spontanées, » a signalé la coordonnatrice du concours, Velma Robichaud. « Les juges m’ont fait savoir que les pointages étaient extrêmement serrés et qu’ils auraient donc bien aimé pouvoir accordé un prix de 25 000 $ au trois concurrents. »

 

LE CONCOURS

Le Concours Ignition francophone a d’abord offert aux huit concurrents des formations Insights Discovery (sur la connaissance de soi et les styles de communication et interaction), livrés gratuitement par le Collège de l’Île. Ron et Connie Robichaud de C&R Care and Consulting les ont ensuite formés sur la présentation de leurs projets entrepreneuriaux, autant aux niveaux financiers, d’explication du projet et de langage verbal et corporel.

Les huit concurrents originaux ont alors eu la chance de présenter leur projet d’expansion entrepreneurial devant un jury local, qui a choisi les trois qui auraient l’occasion de se rendre à la finale.

En plus de l’investissement de 25 000 $, le gagnant reçoit une adhésion gratuite d’un an aux Chambres de commerce de Summerside et Charlottetown. De plus, le Collège de l’Île lui offre une valeur de 500 $ en cours d’affaires. Et finalement, les trois finalistes reçoivent tous une adhésion gratuite à la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É.

Les autres commanditaires principaux de l’édition 2019 du Concours Ignition francophone était l’Agence de promotion économique du Canada atlantique et RDÉE Île-du-Prince-Édouard, qui ont payé pour la coordination, la promotion et la formation du concours.

-30-

 

PHOTO 1 : En tant que championne du premier Concours Ignition francophone de RDÉE Î.-P.-É., Stéphanie St-Onge, au centre, de Blossom Foot Care à Summerside accepte son gros chèque de 25 000 $ des mains de la coordonnatrice du concours, Velma Robichaud, et de la Lieutenante Gouverneure Antoinette Perry suite à la grande finale le samedi 16 mars à Summerside.

PHOTO 2 : Stéphanie St-Onge présente un petit discours de remerciement après avoir été nommée championne du concours.

PHOTO 3 : Les juges de la finale : Marc Côté, Linda Lowther et Olivier Bertrand.

PHOTO 4 : Les finalistes Nathalie Coupet et Philippe Guidon présentent leur projet entrepreneurial de Belgo Transport.

PHOTO 5 : Les finalistes Bobby Gordon et Josée Gallant-Gordon présentent leur projet entrepreneurial Elm Grove Centre.

PHOTO 6 : Tous les finalistes du Concours Ignition francophone ont reçu un certificat de RDÉE Île-du-Prince-Édouard. On aperçoit, de la gauche, Philippe Guidon et Natalie Coupet de Belgo Transport, Bonnie Gallant, directrice générale de RDÉE Î.-P.-É., Stéphanie St-Onge de Blossom Foot Care et Josée Gallant-Gordon et Bobby Gordon d’Elm Grove Centre.

PHOTO 7 : La coordonnatrice Velma Robichaud annonce les résultats du concours.

 

 

Pour de plus amples renseignements :
Velma Robichaud
Coordonnatrice du Concours Ignition francophone 2019
902-854-3439, poste 227
velma@rdeeipe.org