Les Bons travaillants toujours prêts à faire des « petits jobs » pour la communauté


La Coopérative service jeunesse se remet au travail

ABRAM-VILLAGE – le 4 juillet 2019 – Les sept membres adolescents de la Coopérative service jeunesse « Les Bons travaillants » annoncent fièrement qu’ils sont bien prêts à faire toutes sortes de petits travaux pour aider aux gens, aux organismes, aux coopératives et aux entreprises de la région Évangéline cet été.

C’est lors du lancement officiel de l’édition 2019 de la coopérative, le 3 juillet à Abram-Village, devant leurs parents et divers invités de la communauté, que le jeune président Jackson Arsenault a fait cette déclaration. Il a indiqué que les coopérants peuvent, par exemple, tondre des gazons, soigner des enfants ou des animaux domestiques, laver des voitures, peinturer des clôtures, désherber des petits jardins, planter des fleurs, rentrer du bois et faire du ménage, et tout cela à un taux bien raisonnable.

Ajoutant que son équipe est bien « excitée » de pouvoir offrir ces services à la communauté, Jackson a ensuite symboliquement coupé une latte avec une égoïne, plutôt que de suivre la tradition de couper un ruban.

Les jeunes ouvriers, tous bilingues et âgés de 12 et 13 ans, sont donc à la recherche de contrats de travail, soit pour de courtes périodes de quelques heures, de quelques jours ou même de quelques semaines. Les commandes de travail commencent déjà à entrer. De plus, dans leurs temps moins occupés, les jeunes prévoient la construction et la vente de produits en bois comme des cabanes à oiseaux, des plaques décoratives et des bancs de parc, certains peints en couleurs acadiennes. Ces produits seront surtout vendus pendant diverses activités entourant le Congrès mondial acadien 2019. Les gens auront aussi l’occasion d’en commander.

Les contrats de travail offrent aux jeunes l’occasion d’entreprendre des responsabilités puis de gagner de l’expérience de travail et un peu d’argent de poche.

Ceux et celles voulant obtenir un estimé gratuit ou placer une commande de travail sont demandés de composer le 902-854-3439, poste 228, du lundi au vendredi entre 8 h et 16 h. Ou encore, les gens peuvent envoyer un courriel aux coordonnatrices Frédérique Guillemette (frederique@rdeeipe.org) ou Stéphanie Arsenault (stephanie@rdeeipe.org).

FORMATION

Encore cette année, des membres de l’équipe de supervision et coordination ont eu l’occasion de participer à une semaine de formation sur la mise sur pied et la gestion des coopératives service jeunesse à Shippagan, N.-B. La formation, qui fut conçue par l’organisme chapeau La Fabrique entrepreneuriale du Québec (qui regroupe environ 150 coopératives), a été livrée dans la région atlantique par la Coopérative de développement régional (CDR) Acadie. D’ailleurs, Elaine Roussel, coordonnatrice des coopératives service jeunesse de l’Atlantique pour le CDR-Acadie, a participé au lancement officiel du 3 juillet à Abram-Village.

RDÉE Île-du-Prince-Édouard, qui gère la Coop service jeunesse, et les coordonnatrices Frédérique Guillemette et Stéphanie Arsenault ont alors recruté des membres-ouvriers. Les jeunes ont ensuite pu participer, à leur tour, à des formations sur la gestion d’un conseil d’administration et d’une coopérative de jeunes travailleurs. Stéphane Blanchard, agent de développement jeunesse du RDÉE ÎPÉ, a signalé que la coopérative espère ainsi créer une relève pour le mouvement coopératif local.

À la première réunion de leur conseil d’administration, les jeunes ont élu un comité exécutif pour leur coop : le président Jackson (à Marc) Arsenault, la vice-présidente Annie-Pier Morency, la secrétaire Danika Richard et la trésorière Gabrielle Gallant. Ces quatre, ainsi que les trois autres ouvriers – Jackson (à Jamie) Arsenault, Briley Cameron et Ramsay Gallant – ont aussi formé des sous-comités de marketing, ressources humaines et finances.

Une portion des revenus restera à la coop pour payer ses dépenses. En fin de saison, les jeunes pourront décider ensemble de mettre de côté une portion des profits pour assurer la mise en marche de la coop l’été prochain, ou se payer une ristourne basée sur le nombre d’heures travaillé ou organiser une activité récréative.

Grâce à une entente avec la Commission scolaire de langue française de l’Î.-P.-É. et le Centre scolaire-communautaire Évangéline, la coopérative peut utiliser l’atelier de métiers de l’École Évangéline pour ses projets de construction.

-30-

 

BAS DE PHOTO PRINCIPALE : Coupant ensemble une latte symbolique pour lancer officiellement les opérations de la Coopérative service jeunesse « Les Bons travaillants », le 3 juillet dernier, sont, de la gauche, la coordonnatrice Frédérique Guillemette, la trésorière Gabrielle Gallant, le président Jackson Arsenault, la vice-présidente Annie-Pier Morency, Elaine Roussel de la CDR-Acadie et la deuxième coordonnatrice Stéphanie Arsenault.

 
Pour de plus amples renseignements :
Stéphane Blanchard
Agent de développement jeunesse
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
(902) 370-7333, poste 402
stephane@rdeeipe.org