“L’Exposition sur la rue” démontre bien la joie de vivre acadienne de la région Évangéline

ABRAM-VILLAGE – le 24 juillet 2019 – Les multiples composantes de la vie acadienne de la région Évangéline – sa musique, sa danse, sa culture, sa cuisine, ses industries et surtout sa joie de vivre – sont fièrement exposées sur 35 magnifiques peintures que l’on vient d’installer devant des résidences d’Abram-Village. L’objectif de « L’Exposition sur la rue » est justement d’aider aux visiteurs d’été, et surtout ceux qui viendront dans le coin pour le Congrès mondial acadien 2019 à la mi-août, de découvrir ce qu’est l’Acadie de la région et même d’ailleurs.

Ces beaux grands panneaux multicolores, démontrant le vaste talent des artistes locaux, sont placés des deux côtés de la Route 124, entre l’École Évangéline et le Centre de récréation Évangéline. Déjà, elles attirent beaucoup d’attention et d’admiration, autant des visiteurs que des gens du coin.

La présidente de la Coopérative d’artistes La Palette, Jeannette Blaquière, se dit particulièrement contente de cette magnifique exposition. Elle explique qu’une dizaine d’artistes de la coopérative, appuyés par plusieurs autres artistes d’un peu partout (incluant la lieutenante gouverneure Antoinette Perry), ont peint ces beaux tableaux tout-à-fait gratuitement puisqu’ils croyaient tant au projet. Théodore Thériault a conçu et coordonné le projet tandis que Lise Genova a guidé les artistes qui ont appuyé l’initiative.

Mme Blaquière raconte qu’on avait lancé l’appel au public de soumettre des photos qui pourraient être copiées sous forme de peintures. On a ensuite fait un tri pour être bien représentatif d’autant de volets de la vie acadienne que possible. De plus, certains artistes ont offert de créer et de donner leurs propres œuvres pour le projet.

THÈMES ET COULEURS

Le drapeau acadien et ses couleurs sont évidemment omniprésents; une des peintures montre même trois vaches en bleu, blanc, rouge! En faisant le tour des panneaux, on voit des représentations de l’Exposition agricole et du Festival acadien (les spectacles, la mascotte Acazing et le défilé), des musiciens et des danseuses, la défunte chanteuse Angèle Arsenault, le Pont de la Confédération, des scènes historiques, l’Église Notre-Dame-du-Mont-Carmel, le populaire Phare de Cap-Egmont, des châteaux de sable, des pêcheurs, des fermiers, des couvertes acadiennes et autres thèmes. Certaines peintures sont également représentatives des Acadiens du Québec, de la Louisiane et du Maine.

Tous ceux qui voudraient explorer les 35 œuvres sont bienvenus de les visiter gratuitement et préférablement à pied. Idéalement, on se donnerait environ une heure pour faire le tour car l’exposition est étalée sur une distance d’environ un kilomètre. Un bon point de départ serait la Galerie La Palette, située dans Le Village musical acadien (à côté du Centre de récréation Évangéline). C’est à la galerie que l’on peut obtenir un petit guide bilingue qui donne un bref aperçu de chaque œuvre de l’Exposition sur la rue et qui indique son emplacement et son peintre.

On prévoit aussi ajouter ces peintures sur le site web de la coopérative et du Village musical acadien. Des cartes postales et des petites impressions (prints) de quelques-unes des 35 peintures seront également vendues à la galerie d’art.

EMBELLISSEMENT

Cette exposition fait partie du projet d’embellissement provincial qui a été mis en place à l’occasion de la venue à l’Île du Congrès mondial acadien 2019. Les commanditaires de l’exposition sont l’Agence de promotion du Canada atlantique, le gouvernement provincial, Callbeck’s Home Hardware, le CMA 2019, la Coopérative de Wellington, la Municipalité d’Abram-Village, le Village musical acadien et la Coopérative d’artistes La Palette.

Les artistes se sont mis à l’œuvre au mois de mai et ont travaillé d’arrache-pied pour assurer que les 35 panneaux puissent être installés pour la mi-juillet. Ils demeureront en place jusqu’à la fin septembre. On prévoit amener des copies de certaines des œuvres à l’exposition Extrême frontière à Moncton, N.-B., pendant une portion du CMA.

C’est une exposition semblable à Saint-Aubin-sur-Mer en France qui a inspiré Théodore Thériault à monter ce projet. Il aimerait donc être capable d’amener l’exposition, ou au moins une portion, là-bas l’été prochain pour montrer au Français ce qu’ils ont inspiré. Un autre souhait serait de les amener en tournée dans les écoles.

« Nous espérons bien pouvoir trouver une résidence permanente pour ces magnifiques œuvres – un emplacement communautaire avec de grands murs, par exemple – pour que les gens puissent les adorer pour bien des années à venir, » signale Mme Blaquière. « Il serait également intéressant de remettre les panneaux dehors chaque été, si les gens de la communauté le désiraient, et possiblement même d’y ajouter d’autres œuvres à chaque année. »

-30-

 

BAS DE PHOTOS : On aperçoit la présidente de la Coopérative d’artistes La Palette, Jeannette Blaquière, ainsi que le coordonnateur de l’Exposition sur la rue, Théodore Thériault, avec cette belle peinture de deux jeunes musiciens avec un drapeau acadien près du Phare de Cap-Egmont, peinte par Linda Derasp et Sylvie Cayouette. Dans la deuxième photo, on les voit avec une peinture de Mme Blaquière qui démontre « la variété acadienne » (blé d’Inde lessive, fricot au poulet, pâté à la viande, râpure et galette blanche).

 

 
Pour de plus amples renseignements ou entrevues médiatiques :

Théodore Thériault
Coordonnateur « L’Exposition sur la rue »
La Coopérative des artistes La Palette
Résidence : (902) 854-2239
Cellulaire : (902) 888-7929
theodore.theriault@gmail.com