Plusieurs jeunes professionnels ont pu lancer leurs carrières grâce à Objectif carrière ÎPÉ

CHARLOTTETOWN – le 22 août 2019 – RDÉE Île-du-Prince-Édouard se dit très content d’avoir pu appuyer 21 jeunes professionnels bilingues à se lancer dans une carrière reliée à leur domaine d’études, par l’entremise du programme de stages Objectif carrière ÎPÉ (OCÎPÉ), au cours des 18 derniers mois.

« Ces jeunes adultes, tous âgés de moins de 30 ans, avaient terminé leur études postsecondaires mais n’avaient pas encore réussi à percer le marché du travail, du moins pas dans leur domaine d’études, » signale Stéphane Blanchard, agent de développement jeunesse du RDÉE qui supervisait le programme. « Notre programme de stage leur a donné l’occasion de travailler chez un employeur de leur domaine d’études pendant une période d’essai d’un maximum de 24 semaines pour voir si ce genre de travail était vraiment pour eux. Nous offrions à l’employeur un remboursement de jusqu’à la moitié du salaire du stagiaire. »

Il signale que ces stages donnaient également l’occasion aux employeurs l’occasion de voir si leur stagiaire s’intègrerait bien dans leur lieu de travail. L’objectif ultime serait que les employeurs gardent ces jeunes employés en permanence après le stage.

« C’est exactement ce qui s’est passé dans plusieurs cas, » ajoute M. Blanchard. « Les employeurs étaient tellement contents du travail et de l’attitude des jeunes professionnels qu’on leur avait envoyés qu’ils les ont gardés. »

Quinze des jeunes ont complété leur stage tandis que certains autres ont quitté le programme avant la fin du stage, dans la majorité des cas puisqu’ils avaient été offerts un autre emploi.

DIVERS DOMAINES

Les stagiaires ont œuvré dans des domaines comme la santé, l’électricité, la loi, les affaires, le graphisme, les arts de la scène, l’éducation à la petite enfance, le travail social et les finances. Leurs lieux de travail s’étendaient dans les régions de Charlottetown, Summerside et Prince-Ouest.

Certains des employeurs anglophones ont constaté qu’il fut extrêmement avantageux pour eux d’avoir sur place un personne comme leur stagiaire bilingue qui pouvait desservir leurs clients en français.

Comme le programme PERCÉ de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, OCÎPÉ vise également à encourager les jeunes adultes à rester ou revenir à l’Île pour y faire vie et carrière. On offre aux participants quelques journées de formation et d’exploration pour les aider à mieux se connaître et à découvrir les avantages professionnels, personnels et culturels d’une vie à l’Île.

Comme dans tout projet du genre, la coordination a rencontré quelques défis de placement de stagiaires. Certains autres jeunes auraient voulu travailler chez des employeurs gouvernementaux, qui ne sont pas capable d’accepter des incitatifs salariaux provenant de programmes fédéraux. Dans d’autres cas, les lieux de travail désirés étaient syndiqués donc ne pouvaient pas accepter des employés non-syndiqués.

« Certains des jeunes ont pu accéder à des emplois gouvernementaux, donc même si nous avions fait beaucoup de travail de placement, nous n’avons pas pu compter ceux-là dans nos statistiques puisqu’ils ne bénéficiaient pas techniquement de notre programme, » ajoute M. Blanchard.

OCÎPÉ fut financé par le programme Objectif carrière, qui fait partie de la Stratégie emploi jeunesse du gouvernement canadien. Ce programme n’existe plus donc le projet de stages à l’Île ne sera pas renouvelé.

Carol Richard s’est occupée de la coordination du projet pendant sa première année; Caleb Gallant a pris la relève de la coordination en janvier 2019.

-30-

 

PHOTOS : Parmi les participants du programme Objectif carrière ÎPÉ, on comptait des jeunes professionnels comme Alexander Aubé qui a fait son stage en finances chez Investco et Madeline Arsenault qui a fait son stage en graphisme chez Dan’s Muffler, Signs and Decals.

 
Pour de plus amples détails :

Stéphane Blanchard
Agent de développement jeunesse
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
902-370-7333, poste 402
stephane@rdeeipe.org