Les trois finalistes du Concours Ignition francophone sont dévoilés

En compétition pour 25 000 $ lors de la finale du 5 mars

WELLINGTON – le 19 février 2020 – Une boutique en ligne pour la vente de disques en vinyle, des équipements pour le développement continu d’une cidrerie et des installations rénovées pour un service de thérapie équine pour groupes de jeunes – voilà les trois projets de développement entrepreneurial qui seront en compétition pour un beau prix de 25 000 $ le jeudi 5 mars à 19 h au Centre Belle-Alliance à Summerside.

Les promoteurs de ces projets – Ghislaine Cormier, Sebastian Manago et Josée Gallant-Gordon respectivement – ont officiellement été nommés les finalistes de l’édition 2020 du Concours Ignition francophone de RDÉE Île-du-Prince-Édouard. Les juges de présélection – Henri Gallant, anciennement de HMS Office Supplies, Sheila May Muttart de la Caisse populaire Évangéline Central et Heather Rossiter d’Innovation ÎPÉ – ont choisis ces trois parmi les 10 présentations reçues en fin de semaine dernière.

À l’aide d’échantillons et de présentations audiovisuelles, les trois finalistes n’auront que sept minutes chacun pour présenter leur projet à trois juges de la région atlantique, tous experts entrepreneuriaux ou financiers, dans un style similaire à ce qu’on veut aux émissions « Dans l’œil du dragon », « Dragons’ Den » et « Shark Tank ». Ils devront ensuite répondre à des questions pointues pour démontrer qu’ils connaissent très bien leur projet. Les juges détermineront alors quel projet est le plus impressionnant et détient le plus de probabilité de succès.

DIVERS PRIX

Le gagnant ou la gagnante recevra donc le prix en argent (qui provient de l’Ignition Start-Up Fund d’Innovation ÎPÉ) pour l’aider à mettre sur pied son projet. Le Collège de l’Île lui offrira aussi un cours gratuit tandis que les Chambres de commerce de Summerside et Charlottetown lui offriront une adhésion gratuite d’un an. Pour sa part, la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’ÎPÉ offrira à chacun des trois finalistes une adhésion gratuite et une paire de billets pour assister au Gala des entrepreneurs 2020.

Le public est invité à participer gratuitement à la grande soirée de la finale, qui se déroulera en français dans la Salle Entre-deux-mers pour une première fois (plutôt que dans le gymnase du centre). Pendant que les juges délibèrent, les gens seront divertis par de la belle musique de Caroline Bernard et Rémi Arsenault. Ils pourront également déguster un délicieux goûter.

En plus des partenaires déjà mentionnés, le concours est commandité par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique.

Voici un bref aperçu des trois projets finalistes.

DIASPORA ET DIASPORA PLUS+ (Ghislaine Cormier) – L’entreprise Kaneshii Vinyl Press de Charlottetown fait des merveilles dans la manufacture de disques en vinyle depuis 2016. Elle veut lancer une boutique en ligne, nommée Diaspora, pour la vente de disques au public, avec sections de musique acadienne, musique francophone et musique du monde. Elle veut ensuite lancer Diaspora Plus +, un catalogue de produits promotionnels pour artistes (vêtements, autocollants, bouteilles d’eau, macarons, sacs, etc.) et accessoires musicaux divers (pics de guitare, baguettes de batterie, tables tournantes, etc.) Finalement, elle veut se munir d’un service de distribution et livraison de ses produits.

 

CIDRERIE DOUBLE HILL (Sebastian Manago) – La nouvelle cidrerie Double Hill à Caledonia produit depuis 2019 un délicieux cidre – un breuvage alcoolisé de haute qualité confectionné avec du jus de pommes. Le propriétaire Sebastian Manago et ses conseillers experts ont développé et lancé son premier produit, Nomad Cider, un cidre artisanal de tradition française produit de pommes sauvages. Ils sont à développer d’autres produits : Seaside (cidre du Nouveau Monde), Dorian (cidre à l’anglaise), brandy de pommes, pommeau, cidre de glace, vin pétillant, etc. Double Hill doit maintenant acheter des équipements pour continuer son développement : broyeur, paniers de pressage, cuve de fermentation, système de glycol, etc.

 

ELM GROVE CENTRE, ÉQUI-LIBRE (Josée Gallant-Gordon) – Josée Gallant-Gordon et Bobby Gordon offrent un service d’élevage et d’hébergement de chevaux sur leur ferme à Alma. Certifiée comme thérapeute en santé mentale via la thérapie équine, Josée veut développer davantage son service en vue d’offrir un programme de thérapie équine pour groupes d’enfants d’âge intermédiaire et élémentaire francophones et anglophones. Livrées à l’aide de chevaux, ses sessions aideront les jeunes avec la communication, les relations interpersonnelles, les limites personnelles, etc. Pour ainsi faire, Elm Grove Centre, Équi-LIBRE, doit effectuer des rénovations majeures à ses installations pour améliorer ses granges et pour aménager une salle de groupe (psychoéducation, yoga, musicothérapie, etc.)

-30-

 

Julie Gallant
Coordonnatrice
Concours Ignition francophone
902-854-3439, poste 227
julie@rdeeipe.org