À la recherche d’étudiants postsecondaires pour travailler dans les services essentiels lors de stages d’été

Extension de quelques jours pour combler la pénurie de main-d’œuvre

WELLINGTON – le 25 mars 2020 – RDÉE Île-du-Prince-Édouard vient d’ajuster l’édition 2020 du programme de stages d’été PERCÉ pour qu’il puisse mettre un accent particulier sur les étudiants postsecondaires qui sont prêts à travailler dans les services essentiels, tels qu’identifiés par les gouvernements, pour réagir à la pandémie actuelle.

« Nous sommes donc à la recherche d’étudiants collégiaux et universitaires de l’Île, qui sont à leur dernière ou avant-dernière année d’études, qui veulent travailler cet été, pour 10 à 12 semaines, dans des domaines comme la santé et le bien-être, la pharmacologie, l’alimentation, le nettoyage, la manufacture, la distribution de nourriture, les services publics, etc., » explique Stéphane Blanchard, l’agent de développement jeunesse de RDÉE Île-du-Prince-Édouard qui supervise le programme.

« Nous voulons utiliser un programme qui est déjà en place pour faire notre part pour aider à soulager cette situation très difficile à laquelle nous faisons tous face. »

Il explique qu’on a repoussé la date limite des demandes de participation au 5 avril 2020 à minuit pour donner la chance à ceux et celles qui n’ont pas soumissionné d’offrir leur candidature, en réaction à cet ajustement d’orientation.

M. Blanchard indique qu’on n’a aucune idée quand les restrictions actuelles seront éliminées mais qu’on trouvera des moyens pour assurer que toutes les dimensions du programme puissent être offertes. Par exemple, les séances et ateliers d’orientation et de formation et exploration personnelle et professionnelle pourront être offerts en ligne par vidéoconférence. De plus, certains des stages pourraient se faire par télétravail de la maison tandis que d’autres se feront dans des milieux bien sécures qui ont des mesures préventives en place pour protéger les employés et les clients.

30 STAGIAIRES

Comme toujours, on prévoit pouvoir accueillir une trentaine de stagiaires lors de cette 17e édition annuelle du programme. Ces jeunes recevront le salaire régulier qui est offert à un débutant de leur domaine.

« Ce programme vise avant tout de rapatrier nos jeunes qui étudient pour la plupart à l’extérieur de la province. Nous leur ferons voir qu’il est bien possible de faire vie et carrière ici à l’Île et qu’ils n’ont pas nécessairement besoin de déménager en Ontario ou en Alberta pour travailler dans leur domaine, » a ajouté M. Blanchard. « Si nos excellents taux de rapatriement se maintiennent, plus de 80 pour cent de ces jeunes s’installeront éventuellement en permanence à l’Île. »

Dans ses 16 premières années, PERCÉ a accueilli 316 stagiaires.

L’agent de développement invite donc tous les jeunes qui sont intéressés à faire partie du programme de visiter le site web www.percepe.ca pour obtenir de plus amples détails et pour remplir le formulaire de demande de participation.

Les dirigeants du programme évalueront alors les demandes reçues avant la date originale de clôture ainsi que les nouvelles demandes. Par l’entremise d’un système de pointage avancé, ils choisiront les 30 candidats qui répondent mieux aux nouveaux critères. À noter que le bilinguisme sera considéré comme un atout. Une fois les participants choisis, on aidera à leur trouver un lieu de stage approprié.

« Nous faisons appel aux parents d’étudiants universitaires et collégiaux de leur transmettre le message que nous cherchons des participants, » ajoute M. Blanchard.

Pour ce qui est des employeurs, en plus de recevoir un incitatif financier pour aider à payer le salaire de leur stagiaire, ils reçoivent les services d’une jeune personne enthousiaste qui a acquiert les plus récentes pratiques de leur industrie et qui est prêt à apprendre.

« Nous invitons donc les employeurs qui seraient intéressés à accueillir un stagiaire – surtout ceux qui travaillent dans les services essentiels – de remplir le formulaire d’intérêt à cet effet sur le site web www.percepe.ca ou de m’envoyer toute question à stephane@rdeeipe.org, » conclut M. Blanchard.

-30-

PHOTO : L’ancienne stagiaire PERCÉ Joselyn Jelley a travaillé dans le domaine de la santé à O’Leary.

 

 

Pour de plus amples renseignements :

Stéphane Blanchard
Agent de développement jeunesse
Responsable du programme PERCÉ
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
(902) 388-8460
stephane@rdeeipe.org