Fanny Drigny

Coordonnatrice
Programme de stages PERCÉ

Munie d’une solide expérience en coordination, animation et développement de projets communautaires en France, en Belgique et au Canada, Fanny Drigny arrive ce printemps au RDÉE Île-du-Prince-Édouard pour coordonner l’édition 2018 du programme PERCÉ.

Au fil des années, elle a eu la chance de travailler avec différents publics, principalement jeunes, ainsi que de développer des compétences relationnelles et managériales concrètes dans les domaines éducatif, social et culturel; tout cela l’aidera sans doute dans sa nouvelle fonction de coordination.

Son travail consiste d’abord à trouver des lieux de stages d’été (d’une moyenne de 12 semaines) pour une trentaine de jeunes adultes qui sont à leur dernière ou avant-dernière année d’études postsecondaires. Elle suivra alors leur cheminement tout au long de l’été pour assurer que leur expérience de travail leur fournit des compétences de base dans leur domaine d’études. L’objectif principal est de permettre à ces jeunes d’explorer leurs options d’emplois à l’Île en vue de les encourager à faire vie et carrière dans cette province une fois leurs études complétées.

Originaire de la France, Mlle Drigny est arrivée au Canada à l’automne 2017. Elle a d’abord fait du volontariat chez Exeko à Montréal, s’occupant du soutien à des projets de valorisation de l’engagement et à faire des échanges de pratiques bénévoles. Elle a ensuite déménagé à Charlottetown où elle s’est trouvé deux emplois temporaires : chargée des cours en français langue seconde au Collège de l’Île et monitrice de langue française à l’École François-Buote à Charlottetown.

Avant d’arriver ici, Mme Drigny a complété des études postsecondaires à Paris. Elle a d’abord obtenu un baccalauréat de géographie et d’aménagement (spécialité en culture, politique et patrimoine) de l’Université de La Sorbonne en 2011 et ensuite une maîtrise en sociologie et anthropologie (spécialité en politiques culturelles) de l’Université Denis Diderot en 2012.

Depuis ce temps, elle a occupé plusieurs postes de courte durée en Belgique et en France : assistante chargée de projets d’un organisme culturel, assistante aux services des expositions d’un centre culturel, chargée des programmes d’éducation à la citoyenneté et de lutte contre les discriminations, médiatrice culturelle d’un musée, chargée de mission action pour l’égalité d’un organisme international et chargée de développement local et social d’une association pour étudiants.