2. Activités et programmes jeunesse

PERCÉ – Depuis plus de sept ans, le RDÉE collabore avec la SDBA pour coordonner ce merveilleux programme de rapatriement de nos jeunes. À compter de 2010, le programme s’est étendu partout en atlantique. À chaque année, on offre ce programme à un groupe d’étudiants postsecondaires (francophones et anglophones), ordinairement à leur dernière ou avant-dernière année d’études dans des institutions hors province. On leur donne l’occasion de revenir à leur province natale pour une semaine d’orientation et de découvertes des opportunités d’emplois, suivit d’un stage rémunéré d’environ 12 semaines dans leur domaine d’études. L’objectif, c’est de les encourager à revenir un jour à l’Île pour y faire vie et carrière, puis de leur permettre de mieux connaître la réalité de leur industrie ou domaine à l’Île. Cette année (2012), on a accueilli 18 stages d’été. (Voir www.percepe.ca)

Faut que ça bouge – Ce programme panatlantique, livré conjointement avec Jeunesse Acadienne, cherchait à développer le leadership économique communautaire chez les jeunes. S’adressant à des jeunes de l’école secondaire, ce programme leur a montré comment développer un projet concret dans leur propre région. Pour ce faire, il leur a fournit quatre ateliers de fin de semaines, distribués au cours de l’année, ainsi qu’un mentor et un financement de base. Ce programme fut offert en 2010-2011.

Jeunes millionnaires – Ce programme d’été, pour enfants de 10 à 13 ans provenant de partout à l’Île, montre aux jeunes les étapes de mise sur pied d’une entreprise. Jeunes millionnnaires leur fournir les ressources financières et l’appui nécessaire à la fondation de leur propre petite entreprise d’été. Ce programme est livré conjointement avec la Central Development Corporation, avec du financement de l’APECA.

Jeunes Entreprises – Ce programme, sur les notions de base de l’entrepreneuriat, est offert à quelques 200 jeunes par année dans diverses écoles française et d’immersion de l’Île. Le RDÉE livre trois volets du programme, chacun s’adressant à un différent niveau d’âge. Le niveau junior est nommé « Initiation aux affaires », le niveau intermédiaire est « Les études : un choix économique » puis le niveau sénior est « Un programme entrepreneurial – Une entreprise étudiante ». Avec ce dernier niveau, les participants fondent réellement une entreprise et l’exploitent. (Jeunes Entreprises est la version française de « Junior Achievement ». (Voir www.japei.org)

Coopérative service jeunesse – Organisé conjointement par le RDÉE et le Conseil de développement coopératif, cette coopérative est remise sur pied à chaque été dans la région Évangéline pour fournir un petit emploi d’été pour des adolescents. Les jeunes eux-mêmes gèrent cette coopérative ouvrière et apprennent les principes de la coopération. Ils offrent ensuite une série de services à la communauté : la tonte de gazons, la garde d’enfants, le ménage résidentiel, etc.

Camps/forums/sessions jeunesse – Le RDÉE appuie régulièrement des organismes comme Jeunesse Acadienne, le Comité régional des Jeux de l’Acadie de l’Î.-P.-É. et l’East Prince Youth Development Centre dans l’organisation de camps, forums, ateliers, sessions d’information et voyages touchant des thèmes comme le leadership, l’entrepreneuriat, le développement économique, les carrières et la préparation à l’emploi.

JEFLIPE – Le RDÉE et le Conseil de développement coopératif sont à mettre sur pied La Coopérative JEFLIPE (Jeunes entreprenants francophones de l’Î.-P.-É.), qui serait géré pour et par des jeunes et des personnes ressources. Cette coopérative gèrerait éventuellement tous les programmes jeunesse ci-haut mentionnés. Détails: ICI

Partager/Marquer
© 2014 RDÉE Île-du-Prince-Édouard Suffusion theme by Sayontan Sinha