5. Coopératives

Conseil de développement coopératif – En 2010, le RDÉE a signé une entente avec le CDC pour assurer la gestion de ses opérations. Le RDÉE assure la mise en œuvre du plan d’action du CDC et continue d’offrir un service d’appui aux coopératives membres du Conseil. Détails: ICI

Coopérative d’intégration francophone de l’Î.-P.-É. – Le RDÉE avait aidé à mettre sur pied le projet pilote du Carrefour d’immigration rural qui s’est éventuellement incorporé sous le nom de la Coopérative d’intégration francophone de l’Î.-P.-É. Le RDÉE continue toujours de l’appuyer dans ses efforts.

Coopérative des artistes La Palette – Le RDÉE a aidé à regrouper et orienter un groupe d’artistes visuelles qui voulaient se former une coopérative. On l’a ensuite aidé à organiser sa première exposition d’art au Centre Vanier à Wellington avant Noël 2010. Le but ultime, c’est de l’aider à mettre sur pied un studio d’exposition et de vente de ses produits, offrant ainsi un autre attrait touristique pour la région Évangéline.

Coopérative d’artisanat d’Abram-Village – La boutique de la Coopérative d’artisanat d’Abram-Village, qui commence à prendre de l’âge, avait besoin de rénovation et de modernisation. Le RDÉE l’a alors appuyé dans la planification du projet et dans l’obtention de fonds pour le travail. Une prochaine étape comprendrait d’aider à la coopérative d’installer un catalogue de produits en ligne.

Coopérative de covoiturage – Le RDÉE et le CDC sont à explorer le niveau d’intérêt pour une Coopérative de covoiturage atlantique. On a d’abord effectué un sondage atlantique. Ensuite, on procédera avec la mise en ligne d’un site web où les membres pourront faire des recherches pour voir si quelqu’un s’en va à la destination recherchée. Si oui, les deux entrent en contact, négocient un prix de voyage et décident sur un lieu de rencontre pour le départ. Ce projet devrait être sur pied au cours de la prochaine année.

Coopérative des étudiants internationaux – Cette coopérative a pour but d’intégrer les étudiants internationaux francophones ou bilingues de l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard dans la communauté insulaire locale. On veut leur faire connaître les gens, les installations et les services de la place. On veut les aider à accéder à des stages de travail ou à des emplois à temps partiel. L’intention, c’est de les encourager à rester à l’île pour y faire vie et carrière suite à leurs études.

Partager/Marquer
© 2014 RDÉE Île-du-Prince-Édouard Suffusion theme by Sayontan Sinha