JEFLIPE : Stratégie d’entrepreneuriat jeunesse francophone

L’acronyme JEFLIPE (prononcé « je flippe ») signifie simplement « jeunes entreprenants francophones de l’Île-du-Prince-Édouard ». C’est aussi le nom de la nouvelle stratégie d’entrepreneuriat jeunesse francophone de l’Î.-P.-É. 2010-2013, qu’ont développés RDÉE Île-du-Prince-Édouard et ses partenaires.

En deux mots, la stratégie cherche à regrouper une série de programmes jeunesse déjà existants sous un seul chapeau et de permettre aux jeunes à franchir de façon continue chaque niveau de programmes à chaque niveau d’âge. L’objectif ultime, c’est de présenter aux jeunes l’entrepreneuriat  comme vraie option de carrière et ce de façon continue afin d’encourager un plus grand nombre de jeunes de se lancer en affaires.

BUTS ET OBJECTIFS

Le principal but de la stratégie est de favoriser le développement de l’entrepreneuriat jeunesse francophone de l’Île-du-Prince-Édouard et l’acquisition de compétences de travail essentielles dans le cadre d’un projet d’ensemble et coordonné.  La mise en œuvre de cette stratégie est vue comme un moyen de renforcer la communauté acadienne et francophone insulaire sur les plans économique et démographique.

RDÉE Î.-P.-É. et ses partenaires ont proposé les objectifs suivants pour cette stratégie intitulée JEFLIPE :

  • De sensibiliser la jeunesse francophone et francophile de l’Île-du-Prince-Édouard à l’entrepreneuriat à une étape décisionnelle de leur vie;
  • D’introduire la jeunesse francophone et francophile de l’Île-du-Prince-Édouard au monde des affaires et de l’entrepreneuriat et de répondre à leurs aspirations entrepreneuriales;
  • De promouvoir les compétences, la compréhension et les perspectives dont les étudiants auront besoin pour connaître des succès dans une économie globale et d’être en mesure de contribuer à la société en général;
  • De promouvoir les bénéfices du développement de choisir la formule coopérative comme option d’affaires;
  • De contribuer à la rétention et au rapatriement des jeunes insulaires francophones;
  • D’attirer des jeunes francophones par la voie de l’immigration;
  • De fournir les compétences et les services de support nécessaires à la création et à l’expansion d’entreprises jeunesses afin qu’elles puissent survivre et s’épanouir;
  • De fournir les compétences en leadership et des occasions de ressourcement aux jeunes Acadiens, Acadiennes, francophones et francophiles insulaires;
  • De fournir des occasions d’acquérir de l’expérience de travail pour la jeunesse francophone et francophile de l’Île-du-Prince-Édouard.

UN CONTINUUM D’INTERVENTIONS

Afin de réaliser ces objectifs dans le contexte d’une démarche globale, il sera important d’encadrer tous les aspects du développement entrepreneurial jeunesse à partir de la formation jusqu’aux services d’appui au jeune entrepreneur en passant par l’acquisition de compétences sur le marché du travail.

RDÉE Î.-P.-É. et ses partenaires entendent identifier et rejoindre les jeunes à un bas âge (à partir du niveau scolaire intermédiaire) et les motiver à poursuivre le trajet de JEFLIPE jusqu’au bout, c’est-à-dire jusqu’à l’âge de jeune adulte. Les responsables de la stratégie pourront suivre les jeunes dans leur développement de compétences en affaires et de travail jusqu’à ce qu’ils soient à l’université ou le collège.

Lorsqu’un jeune acadien et francophone de l’Île souhaitera réaliser son rêve de devenir entrepreneur, l’obtention de conseils et l’accès à des formations adéquates seront indispensables pour appuyer la concrétisation de son projet. Ce soutien continu et « juste à temps » l’aidera à orienter efficacement ses décisions pour démarrer et développer son entreprise, particulièrement pendant la phase cruciale des premières années d’exploitation.

Voici un aperçu de la liste des programmes et le niveau à lequel il est présenté :

Intermédiaire (école)
Jeunes millionnaires
Jeunes entreprises
Village des Sources

Secondaire (école)
Camps d’entrepreneurship
Entrepreneuriat coopératif
Coopérative service jeunesse
Village des Sources

Collégial/universitaire
Stages de travail
Camps de leadership
Leadership entrepreneurial communautaire (LEC)
Village des Sources

Jeunes entrepreneurs
Mentorat
Services d’appui à l’entreprise
Compétences en affaires
Bases de données
Immigration et immigration économique

L’équipe de RDÉE Î.-P.-É. considère que les chances de succès seront beaucoup améliorées en intégrant dans la programmation un suivi personnalisé à partir d’un jeune âge en ciblant des jeunes qui démontrent un intérêt et un potentiel et de les appuyer à suivre telle ou telle voie ou d’entreprendre telle ou telle démarche. Par processus personnalisé, les responsables de la stratégie conseillent d’épauler les jeunes du début à la fin du continuum.

RDÉE Î.-P.-É. et ses partenaires ont identifié 5 volets principaux qui sont présumés comme étant essentiel à la stratégie JEFLIPE. Chacun des volets est composé d’un certain nombre de programmes ou d’initiatives. Au départ, seize programmes/initiatives ont été retenus comme faisant partie intégrale de cette stratégie; au besoin, d’autres pourront s’ajouter en cours de route.

Il est envisagé que la stratégie JEFLIPE sera mise en œuvre par un organisme à but non lucratif du même nom qui relèvera du RDÉE Î.-P.-É. inc. Le conseil d’administration de JEFLIPE sera le conseil d’administration du RDÉE Î.-P.-É. inc. Cependant, un comité formé d’intervenants en développement entrepreneurial et du secteur de la jeunesse agira comme table de consultation et d’expertise et regroupera des jeunes, des entrepreneurs ainsi que des personnes des milieux communautaire et gouvernemental.

Plusieurs partenaires gouvernementaux et communautaires aideraient à assurer la mise en œuvre la stratégie.

LES COMPOSANTES

Jeunes millionnaires : Le programme Jeunes millionnaires est un programme estival qui vise à stimuler le sens des affaires et l’esprit d’entreprise chez les jeunes âgés de 8 à 16 ans. Il est conçu pour aider les jeunes à en apprendre plus sur le monde des affaires et à démarrer leur propre petite entreprise. Au moyen d’une série d’ateliers axés sur l’aventure, les participants peuvent acquérir des compétences élémentaires en affaires. Le programme a pour but entre autre de donner l’occasion aux jeunes d’exploiter leur propre entreprise estivale. Le programme Jeunes millionnaires est offert en français à l’Île par RDÉE Î.-P.-É.

Jeunes Entreprises : Jeunes Entreprises (JE) est une organisation internationale sans but lucratif dont la mission est la sensibilisation et la formation des jeunes à l’économie et aux affaires. L’expérience JE aide les jeunes à développer leur talent de leader, d’entrepreneur et leur habileté au travail; ce qui leur permet d’accroître leur potentiel et capacité en tant que citoyens d’une société ouverte sur le monde. Les programmes JE initient les jeunes à l’économie et au monde des affaires par le biais d’activités adaptées à leur âge, complétant ainsi le programme scolaire.

Camps d’entrepreneuriat : Les camps d’entrepreneuriat intitulés “Break into Business” sont d’une durée d’une semaine et ont été développés par le Centre for Entrepreneurship Education and Development (CEED). Ces camps fournissent aux jeunes participants l’occasion de développer et de mettre en pratique des compétences en affaires. Les camps « Break into Business » sont offerts aux jeunes de 11 à 16 ans en utilisant la simulation comme modèle d’apprentissage afin qu’ils découvrent leurs forces et leurs attitudes envers l’entrepreneuriat. Ces camps sont offerts à l’Île-du-Prince-Édouard lors du congé de mars ou encore durant l’été et sont disponibles en anglais et en français.

Entrepreneuriat coopératif : Cette initiative s’adresse aux jeunes de niveaux secondaire et postsecondaire qui désirent s’initier au monde des coopératives et développer leur potentiel entrepreneurial. RDÉE Î.-P.-É. voudra développer des occasions pour que les jeunes découvrent les compétences nécessaires pour la création et la gestion d’une coopérative. L’initiative « Entrepreneuriat coopératif » favorisera l’intégration des éléments de formation et de connaissance de soi par un programme varié d’activités encadrées par une équipe dynamique de professionnels d’expérience en entrepreneuriat coopératif.

CULTURE ENTREPRENEURIALE

PERCÉ : PERCÉ a été conçu premièrement pour sensibiliser les étudiants postsecondaires de l’Île-du-Prince-Édouard aux richesses et possibilités économiques et culturelles de leur région et province afin de leur montrer qu’il est bien possible de faire vie et carrière chez-eux. Depuis 2004, PERCÉ offre à des étudiants l’occasion de découvrir les atouts de leur province, d’obtenir de l’expérience de travail dans leur domaine d’étude (lors d’un stage de travail et de mentorat rémunéré) et d’y découvrir les employeurs et les emplois disponibles dans leur province d’origine. Le but ultime du programme est de contrer l’exode des jeunes insulaires. PERCÉ – c’est une approche innovatrice en matière de développement économique et du capital humain. PERCÉ cherche à développer, chez les jeunes-participants, un sens d’appartenance de leur région et de leur province. Les participants sont normalement âgés de 30 ans ou moins et en voie d’obtenir un diplôme collégial ou universitaire. PERCÉ se veut aussi un excellent mécanisme d’accueil de jeunes des autres provinces canadiennes et d’immigrants qui sont à la recherche d’expérience de travail, ou encore mieux, qui sont à la recherche d’un endroit à vouloir vivre. PERCÉ est composé de trois étapes essentielles, soit une semaine d’orientation, un stage de travail et un mécanisme de suivi.

Immigration et immigration économique : Afin de faire suite aux recommandations du Plan DÉC 2009-1012, RDÉE Î.-P.-É. en collaboration avec des partenaires clés, vise à mettre en œuvre dès 2010 une stratégie en immigration, en particulier en immigration économique. Malgré que l’immigration et l’immigration économique ne soient pas des solutions miracles ou complètes aux défis démographiques de la collectivité acadienne et francophone de l’Île-du-Prince-Édouard, la mise en œuvre de cette stratégie offre à cette collectivité, à long terme, un potentiel de croissance et de pérennité. Des initiatives en immigration, particulièrement en immigration économique, peuvent combler certaines pénuries de main d’œuvre, contribuer à l’innovation, générer de nouveaux investissements et généralement contribuer à la croissance de la population.

Base de données : RDÉE Î.-P.-É. propose d’établir une base de données regroupant à la fois des données sur les jeunes mais aussi sur les employeurs, les mentors, les partenaires, etc. Cette base de données sera hébergée sur le portail JEFLIPE. Le portail se veut une structure de communication unique et interactive. Le portail partagera une série de services utiles pour les jeunes qu’ils soient aux études ou sur le marché du travail. Le portail avec la base de données créera un lien entre employeur et employé, entre partenaire d’intérêt et entre jeunes adultes d’expérience similaire ou étrangère. Un des buts de la base de données sera de faciliter le maillage entre jeunes/employeurs/mentors.

RÉTENTION, RAPATRIEMENT ET IMMIGRATION

Mentorat : Organisée en programme formel, l’activité mentorale a l’avantage d’être encadrée, d’offrir des outils et fait en sorte qu’un plus grand nombre de personnes profitent de l’expérience et des compétences d’un entrepreneur mûr. Actuellement, la communauté d’affaires acadienne et francophone de l’Î.-P.-É. n’a pas accès à un programme de mentorat en français. Il est proposé qu’un programme de mentorat soit mis sur pied dans le cadre de cette stratégie en misant sur les jeunes entrepreneurs en herbe. RDÉE Î.-P.-É. propose de mettre progressivement sur pied un programme de cybermentorat afin de mieux soutenir les jeunes dans leur choix de carrière, leur orientation professionnelle et leur projet d’affaires. Le mentorat permettrait aux jeunes entrepreneurs d’accélérer leur progression vers la réussite en bénéficiant de l’expérience de gens d’affaires aguerris et impartiaux.

Compétences en affaires : RDÉE Î.-P.-É collabore étroitement avec le Collège Acadie Î.-P.-É. et d’autres organismes/institutions afin d’offrir sur une base régulière des occasions de formation en affaires à la clientèle d’affaires francophone de l’Î.-P.-É. Dans le cadre de cette stratégie d’entrepreneuriat jeunesse, les responsables voudront approfondir les besoins en formation en affaires des jeunes et voir à les combler avec divers partenaires. Les responsables de la mise en œuvre de la stratégie pourront s’intéresser à l’Initiative pour jeunes entrepreneurs (IJE) de l’APECA qui fournit une aide financière aux organismes sans but lucratif, aux établissements d’enseignement et aux municipalités en vue d’offrir aux jeunes Canadiens et Canadiennes de l’Atlantique âgés de moins de 35 ans de l’information, de l’appui et de la formation pour le perfectionnement des compétences en affaires. Forts de bons outils et de bonnes compétences en affaires, les jeunes entrepreneurs actuels et éventuels seront prêts à mettre sur pied une entreprise florissante ou à agrandir leur entreprise.

Services d’appui en affaires : Il est envisagé qu’une gamme de services d’appui sera disponible aux jeunes entrepreneurs francophones et francophiles dans le cadre des services réguliers du RDÉE Î.-P.-É. d’un bout à l’autre de la province. RDÉE Î.-P.-É. a le mandat d’appuyer les entrepreneurs dans leur projet d’affaires et prévoit être en mesure dès 2010 d’offrir des services entre autres en démarrage et expansion d’entreprises, études de marché et de faisabilité, appui à la préparation de stratégies d’affaires et recherche de financement. RDÉE Î.-P.-É. s’intéressera particulièrement au Programme de capital d’appoint de l’APÉCA pour jeunes entrepreneurs qui répond efficacement aux besoins des entrepreneurs en les aidant à obtenir du financement, jusqu’à 20 000 $, pour le lancement ou le développement de petites entreprises et en leur offrant des services-conseils et de formation spécialisés.

CRÉATION ET EXPANSION D’ENTREPRISES

Leadership Entrepreneurial Communautaire (LEC) : Crée en 2007, le LEC (Leadership Entrepreneurial Communautaire) est un programme de formation en temps réel et virtuel, organisé autour de six modules. Chaque module d’apprentissage est composé d’une session de formation de 15 heures. De plus, des activités de partage du savoir tels que des services de mentorat, de veille stratégique et de communauté de pratique sont offerts dans le cadre de chacun des modules. Conçu par le Collège Acadie Î.-P.-É., ce programme est disponible en tout temps sur mesure. Le LEC a pour buts de :

  • Développer les capacités des leaders émergents et leur fournir les compétences nécessaires (savoir, savoir-faire et savoir-être) pour apporter une direction entrepreneuriale aux secteurs communautaires, publiques et privés et ainsi faire évoluer l’économie régionale des provinces atlantiques;
  • Fournir des outils afin d’inculquer l’esprit entrepreneurial nécessaire au développement des entreprises et organismes communautaires.

Camps de leadership : Jeunesse Acadienne tient un camp de leadership annuel qui regroupe des jeunes de 13 à 25 ans. À l’occasion, dans le cadre d’évènements divers, des sessions de leadership sont présentées aussi aux jeunes. Il est envisagé que cette pratique se continuera.

Village des Sources : Modelé après des centres semblables situés à Rimouski, Québec et à Shédiac, Nouveau-Brunswick, le Village des Sources de l’Î.-P.-É. sera un lieu dédié aux jeunes francophones et francophiles insulaires. Il aura pour rôle de rendre les jeunes plus heureux dans leur milieu, par des valeurs aussi fondamentales que le respect, le partage et l’engagement. Par conséquent, si le jeune est plus heureux il découvrira un bonheur intérieur et il aura le goût de s’engager davantage dans la société. Il pourra entrevoir un avenir prometteur pour lui-même et pour les gens qui l’entourent. Le Village des Sources de l’Î.-P.-É. aura les objectifs principaux suivants :

  • Offrir aux jeunes des activités de ressourcement favorisant une meilleure connaissance d’eux-mêmes, afin de les aider à améliorer leur confiance en eux;
  • Permettre aux jeunes d’échanger avec d’autres jeunes sur les réalités qui les touchent;
  • Offrir aux jeunes des pistes pouvant les aider à trouver des réponses aux questions qui les préoccupent telles le travail, l’entrepreneuriat, l’engagement communautaire, etc.
  • Aider les jeunes à prendre conscience de la place qu’ils doivent occuper dans la société et les aider à prendre cette place.

LEADERSHIP ET RESSOURCEMENT

Coopérative Service Jeunesse : La Coopérative Service Jeunesse établit dans la région Évangéline depuis 1982 vise à donner l’occasion à des jeunes d’apprendre et de mettre en œuvre des principes coopératifs et de travailler pendant les mois d’été, tout en offrant à la communauté des services de travaux divers. Malgré que les jeunes de tous âges puissent participer à cette coopérative, elle intéresse plutôt les jeunes des niveaux scolaires intermédiaire et secondaire. Depuis quelques années, cette coopérative connait un nouvel élan. Elle reçoit l’appui du Conseil de développement coopératif de l’Î.-P.-É. et du RDÉE Î.-P.-É.

Stages en milieu de travail : RDÉE Î.-P.-É. dispose déjà d’un programme par excellence pour les étudiants de niveaux collégial ou universitaire soit le programme PERCÉ. Une composante intégrale de PERCÉ est un stage de travail dans le domaine d’études de l’étudiant chez un employeur. De plus, RDÉE Î.-P.-É. voudra faire connaître d’autres programmes aux étudiants qui effectuent ou ont complété des études postsecondaires afin de leur permettre d’effectuer un ou (des) stages de travail entre autres les suivants :

  • Programme de stages communautaires – Ministère de l’Innovation et des Études supérieures de l’Î.-P.-É. Ce programme donne l’occasion à de nouveaux diplômés de niveau postsecondaire de vivre une expérience de travail liée à leurs études. Les stages, d’une durée de six mois, sont effectués auprès d’organisations à but non lucratif de l’Î.-P.-É.
  • Programme de stages dans les petites entreprises (PSPE) – Industrie Canada. Le PSPE permet d’offrir du soutien financier aux petites et moyennes entreprises afin qu’elles puissent embaucher des
  • étudiants de niveau postsecondaire qui les aideront à adopter des stratégies en affaires électroniques pour accroître leur productivité et leur compétitivité.
  • Programme de stages pour les jeunes dans le secteur public fédéral (PSJ) – Les jeunes Canadiens âgés de 15 à 30 ans, sans emploi ou sous-employés, peuvent acquérir de l’expérience et les
  • compétences dont ils ont besoin sur le marché du travail en travaillant comme stagiaires auprès d’organismes fédéraux d’accueil grâce à ce programme administré par Ressources humaines et Développement des compétences Canada.
  • Jeunesse Canada au travail (JCT) – Les étudiants et les récents diplômés peuvent trouver des possibilités d’emploi d’été et de stage de partout au Canada grâce au programme de Patrimoine canadien et de Parcs Canada. Jeunesse Canada au travail offre l’occasion de mettre leurs compétences à l’épreuve, d’établir les bases de leur carrière, de gagner de l’argent pour leurs études et d’enrichir leur perspective de carrière. Les emplois d’été et les stages permettent aux jeunes participants de vivre une expérience unique d’apprentissage et de travail.

EXPÉRIENCE EN MILIEU DE TRAVAIL

Le Programme de stages dans le domaine de l’exportation pour les diplômés en commerce a été élaboré pour offrir une formation et des possibilités d’emploi aux experts en commerce international obtenant leur baccalauréat ou diplôme des universités et collèges du Canada atlantique. De plus, il permet aux petites et moyennes entreprises d’acquérir l’expertise interne nécessaire pour élaborer et mettre en œuvre une stratégie de marketing international efficace. Ce programme est offert par l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APÉCA).

Projet de stages en partenariat avec l’Université de l’Île du-Prince-Édouard : RDÉE Î.-P.-É. a récemment conclu une entente avec l’Université de l’Île-du-Prince-Édouard afin de favoriser la collaboration entre les deux parties en ce qui a trait à la mise en œuvre de cette stratégie jeunesse. Dans un premier temps, il est envisagé que des participants à la stratégie pourraient intégrer des stages en emploi et/ou en affaires par le biais de l’Université dans le cadre de ses initiatives spéciales en administration et en affaires.

Partager/Marquer
© 2014 RDÉE Île-du-Prince-Édouard Suffusion theme by Sayontan Sinha