Mathieu Gallant nommé champion du Concours des dragons

Les juges sont bien impressionnés

gagnantdragonslowresBRUDENELL – le 3 juin 2014 – Un jeune homme de Mont-Carmel qui cherche à développer sa petite fromagerie artisanale a récemment remporté le championnat du premier « Concours des dragons » pour jeunes entrepreneurs de RDÉE Île-du-Prince-Édouard.

C’est devant les plus de 110 participants du Forum en immigration économique, à Brudenell le 27 mai dernier, que Mathieu Gallant a présenté son projet d’expansion aux juges ou « dragons » du concours : les entrepreneurs Henri Gallant de HMS Office Supplies et Jeannette Arsenault de Cavendish Figurines puis Audrey Lafontaine de la Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs.

Les juges se sont dits très impressionnés par le projet de M. Gallant ainsi que par les propositions des deux autres finalistes, soit Georgina Bassett de Charlottetown qui proposait un centre d’incubation pour entrepreneurs immigrants (nommé VIBE) et Miguel Arsenault de Cornwall qui voulait agrandir son service de chronométrage électronique de courses et marathons (nommé Ready2Race).

PROJET GAGNANT

D’abord, les gens se rappelleront peut-être que Mathieu Gallant était celui qui avait lancé l’idée de faire tourner un épisode de l’émission La Petite Séduction dans la région Évangéline de l’Île il a quelques années. Il est alors devenu coordonnateur du projet.

Fils des fermiers laitiers Johnny et Louise Gallant de St-Timothée, Mathieu a bénéficié de deux stages de perfectionnement en confection de fromage, soit en France et au Québec. Il a ensuite suivi un cours dans ce domaine au PEI Food Technology Centre à Charlottetown ainsi que d’autres formations sur les valeurs ajoutées potentielles des produits agricoles.

Il a alors construit sa propre cuve en 2012 et a fait plusieurs essais en utilisant du lait provenant de la ferme familiale. Avec La Fromagerie artisanale de l’Île (The Island Artisan Cheesehouse), M. Gallant prévoit produire son brie en grains en assez petites quantités, soit 880 kilogrammes par mois, d’ici deux ans. À l’instant, 60 à 70 pour cent de ses installations sont construites.

Il considère la possibilité de faire certifier son fromage comme biologique ou riche en Omega 3 puisqu’il sera en mesure de contrôler complètement la nourriture que mangeront les vaches de la ferme laitière de sa famille.

Il prévoit être capable de vendre son produit à une trentaine des quelque 200 points de vente insulaires potentiels. Il n’a aucune intention de faire compétition aux gros producteurs; il veut plutôt trouver sa petite niche avec un produit qui n’est pas déjà disponible à l’Île.

Les trois juges ont vanté les mérites et l’approche de M. Gallant mais Audrey Lafontaine a indiqué que la Fondation canadienne des jeunes entrepreneurs serait bien intéressée à financer son projet.  À noter que cet organisme offre des prêts d’un maximum de 45 000 $ à bas intérêts à des jeunes entrepreneurs.

En plus de recevoir un trophée de championnat, M. Gallant a également a reçu une adhésion gratuite d’un an à la Chambre de commerce du Grand Charlottetown.

Tous les finalistes ont reçu une tablette, un sac à ordinateur, une boîte à lunch et des écouteurs comme cadeaux de participation.

-30-


BAS DE PHOTO :
Le champion du premier Concours des dragons de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, Mathieu Gallant, reçoit son trophée des mains de la « dragon » et porte-parole de la Chambre de commerce acadienne et francophone de l’Î.-P.-É., Jeannette Arsenault.
Pour de plus amples renseignements :

Stéphane Blanchard
Coordonnateur du Concours des dragons
902-370-7333, poste 402
stephane@rdeeipe.org