Temple de la renommée entrepreneuriale acadienne et francophone

La Chambre de commerce acadienne et francophone de l’ÎPÉ a établi le Temple de la renommée entrepreneuriale acadienne et francophone en 2020 pour honorer davantage des entrepreneurs de longue date qui ont beaucoup contribué à l’économie insulaire tout le long de leur carrière.

Cette « Business Hall of Fame » est installée dans la salle de réunion du Centre d’action rural de Wellington. On a installé sur le mur d’honneur le gros logo du Temple, avec le logo de la Chambre de commerce, ainsi qu’une reconnaissance du commanditaire officiel du Temple, la Caisse populaire Provincial (autrefois nommée Évangéline-Central). Cette grande plaque est entourée des photos des entrepreneurs qui en font partie.

On y a d’abord intronisé tous les anciens gagnants du prix Entrepreneur distingué de la Chambre ainsi que les entrepreneurs qui ont remporté des prix nationaux des Lauriers de la PME de RDÉE Canada. À compter de 2021, on y intronise aussi les gagnants annuels du prix Temple de la renommée du Concours de prix d’excellence entrepreneurial de la Chambre (qui remplace dorénavant l’ancien prix de l’Entrepreneur distingué).

CLIQUEZ SUR CETTE LIGNE POUR DÉCOUVRIR LES NOUVEAUX INTRONISÉS POUR 2023 (QUE L’ON INTRONISERA AU GALA DES ENTREPRENEURS 2023 LE 11 DÉCEMBRE PROCHAIN).

Visionnez notre belle vidéo (produite par Jean Lavergne de DigiFilm média-Presse) pour en apprendre davantage sur le Temple.

 

La liste des personnes qui ont été intronisées au Temple  :
2004 – René Maddix, Maddix Construction, Urbainville (défunt)
2004 – Alphonse Arsenault, Wellington Construction, Abram-Village (défunt)
2005 – Adélard Gallant, pêcheur/lobbyist/bénévole, Cap-Egmont (défunt)
2006 – Frank Legault, PEI Pest Control, Charlottetown
2008 – Tilmon Arsenault, Les Entreprises Cap-Egmont (défunt)
2008 – Léo S. Arsenault, Lane Farm, Abram-Village (défunt)
2010 – Ivan Arsenault, Ivan’s Garage, Wellington
2011 – Richard Bernard, Eye Care Optical, Summerside (défunt)
2012 – Alyre Arsenault, AJL Contractors Ltd., St-Philippe (défunt)
2013 – Réjeanne Arsenault, Les Maisons de bouteilles, Cap-Egmont
2014 – Henri et Gloria Gallant, HMS Office Supplies, Summerside
2015 – Julien Arsenault, La Ferme Sanford-Arsenault, Mont-Carmel
2016 – Italo Marzari, Sirenella Ristorante, Charlottetown
2017 – Roger Arsenault, The Co-operators, Wellington
2018 – Jeannette Arsenault, Cavendish Figurines/Shop & Play, Borden-Carleton
2019 – Ray Brow, Britannia Corporation/Überloo International, Georgetown Royalty
2021 – Marcel et Gérard Arsenault, The Branch Manager/Deva Forestry, Abram-Village et Summerside
2022 – Alcide Arsenault, pêcheur, Cap-Egmont
2022 – Julien Bernard, Ferme Bernadale, St-Philippe
2022 – Antoine Richard, Le Marchand de Mont-Carmel, la Station de service Richard, Centre d’emploi et La Coopérative Le Chez-Nous, Wellington et Mont-Carmel
2022 – Franky Arsenault, Frank’s Boathauling, Frank’s Service Centre et Wellington Car Sales, Wellington

 

BIOGRAPHIES DES PERSONNES INTRONISÉES

 

2004
ALPHONSE ARSENAULT
– WELLINGTON CONSTRUCTION
Abram-Village (défunt)

Alphonse Arsenault a fondé Wellington Construction avec Edgar Gallant en 1972. Ils ont d’abord entrepris des projets de construction résidentielle mais, avec le temps, ils se sont tournés vers des projets commerciaux et gouvernementaux. M. Arsenault a dirigé la firme pendant 31 années, employant de nombreux travailleurs. La réputation de l’entreprise est toujours demeurée impeccable. L’entreprise a appuyé de nombreux projets communautaires et scolaires ainsi que des équipes sportives. M. Arsenault s’est retiré en 2003 et est décédé en 2005; depuis ce temps, ses fils Roger et David sont à la charge. En 2004, il a reçu le prix de l’Entrepreneur distingué.

 

2004
RENÉ MADDIX – MADDIX CONSTRUCTION

Urbainville (défunt)

En 1977, René Maddix d’Urbainville, son épouse et leur fils aîné ont formé Maddix Construction, s’occupant de nombreux projets de construction résidentielle, commerciale et industrielle, principalement dans le Comté de Prince. Durant ses 25 années en affaires, il a maintenu une magnifique réputation dans l’industrie. Il employait d’habitude environ 25 personnes à la fois. M. Maddix a siégé à de nombreux conseils d’administration et comités et a commandité un grand nombre d’organismes communautaires, y compris plusieurs équipes de hockey. Il a reçu plusieurs prix de son industrie ainsi que le prix Entrepreneur distingué en 2004. M. Maddix est décédé en 2017.

 

2005
ADÉLARD GALLANT – PÊCHEUR/LOBBYIST

Cap-Egmont (défunt)

Adélard Gallant du Cap-Egmont a été pêcheur pendant environ 45 ans. Au fil des décennies, ce monsieur avant-gardiste a été lobbyiste fervent, autant au niveau provincial, qu’atlantique et national, pour assurer la conservation de cette merveilleuse ressource naturelle. C’est grâce en grande partie à ses interventions que nous avons aujourd’hui des limites sur le nombre de casiers à homard et que chaque casier doit être muni d’un mécanisme d’échappement pour permettre aux petits homards de s’évader. Parmi ses nombreuses reconnaissances, on retrouve l’Ordre du mérite coopératif et, en 2005, le prix de l’Entrepreneur distingué. M. Gallant est malheureusement décédé en 2006.

 


2006
FRANK LEGAULT – PEI PEST CONTROL

Charlottetown

Frank Legault a fondé P.E.I. Pest Control Ltd. à Charlottetown en 1976. Pendant plus d’une trentaine d’années, M. Legault, son épouse Denise et éventuellement leur fils Ben, ont travaillé à débarrasser résidences, bâtiments et propriétés de divers insectes, animaux rongeurs et oiseaux à l’aide de produits naturels et chimiques et d’attrapes. Leurs efforts ont mené à l’élimination complète de certaines espèces d’insectes nuisibles de la province. Ils ont toujours prêché l’éducation afin de prévenir les infestations. Frank a occupé plusieurs postes bénévoles, incluant la présidence de l’Association de la lutte anti-parasitaire canadienne. En 2006, il a reçu le prix de l’Entrepreneur distingué.

 


2008
TILMON ARSENAULT – LES ENTREPRISES CAP-EGMONT

Cap-Egmont (défunt)

Tilmon Arsenault a fondé Les Entreprises Cap-Egmont en 1978. Son entreprise a construit un total de 433 bateaux en 28 ans. M. Arsenault employait jusqu’à 10 travailleurs à la fois. Il a intégré trois de ses fils dans son entreprise, puis son épouse Irène s’occupait de la comptabilité. Tilmon s’est fait une magnifique réputation d’un bout à l’autre des provinces de l’Atlantique pour la grande qualité de son produit. Tilmon s’est aussi beaucoup impliqué dans sa communauté. L’entreprise a fermé ses portes en 2006. Deux ans plus tard, Tilmon a reçu le prix de l’Entrepreneur distingué. M. Arsenault est décédé en 2015.

 


2008
LÉO S. ARSENAULT – LANE FARM

Abram-Village (défunt)

Léo S. Arsenault a géré la ferme ancestrale Lane Farm à Abram-Village pendant plus de 36 ans, après y avoir travaillé plusieurs années avec son père Sylvère. Avec ses fils, il maintenait 45 vaches de la race Holstein et récoltait du foin et du grain sur 250 arpents. Ses bêtes ont mérité d’excellentes réputations au fil des années. M. Arsenault s’est beaucoup impliqué au niveau communautaire. Parmi les reconnaissances qu’il a reçues, on compte le prix de l’Acadien de l’année, la Médaille du jubilé d’or de la Reine et le prix de l’Entrepreneur distingué en 2008. M. Arsenault est décédé en 2018.

 


2010
IVAN ARSENAULT – IVAN’S GARAGE

Wellington

Avant sa retraite en 2005, Ivan Arsenault a fait carrière comme mécanicien pour au-delà de 50 ans. Il a d’abord travaillé pour divers garagistes des régions Évangéline et Summerside ainsi que chez quelques concessionnaires d’automobiles. Il fut également propriétaire de ses propres garages pendant plusieurs années, soit à Day’s Corner, Wellington et Abram-Village. Il fut aussi vendeur de voitures pour quelques années. Un de ses fils, Christien, opère aujourd’hui « Ivan’s Garage » à Abram-Village. Ivan a toujours trouvé du temps pour s’impliquer bénévolement dans sa communauté. C’est en 2010 qu’il a reçu le prix de l’Entrepreneur distingué.

 


2011
RICHARD BERNARD – EYE CARE OPTICAL

Summerside (défunt)

Richard Bernard de Mont-Carmel a été opticien pendant 32 ans avant de lancer sa propre entreprise Eye Care Optical, à Summerside, avec la fille d’un de ses anciens employeurs, Betty Hunter. L’opticien populaire tenait toujours son métier à cœur; il était reconnu pour son excellent service à la clientèle et pour l’attention individuelle qu’il portait à chaque client. Après 50 merveilleuses années de carrière, M. Bernard a pris sa retraite à l’âge de 69 ans en mars 2010. Malheureusement, il est décédé soudainement, seulement deux mois plus tard. On lui a décerné le prix Entrepreneur distingué, à titre posthume, en 2011.

 


2012
ALYRE ARSENAULT – AJL CONTRACTORS LTD.

St-Philippe (défunt)

Alyre Arsenault a fondé AJL Contractors Ltd., à St-Philippe, en 1958. Il a géré l’entreprise pendant 30 ans. Ses spécialités étaient la construction de routes, la préparation de terrains et l’installation de systèmes d’eau et d’égouts. En hiver, son équipe déblayait la neige des routes. M. Arsenault était reconnu comme entrepreneur de réputation exceptionnelle. Trois de ses fils ont suivi dans ses pas pour travailler dans l’entreprise, comme l’ont fait au moins deux de ses petits-fils. Depuis 25 ans, son fils Stephen s’occupe de la gestion de l’entreprise. Alyre a reçu le prix de l’Entrepreneur distingué en 2012; il est décédé seulement cinq mois plus tard.

 


2013
RÉJEANNE ARSENAULT – LES MAISONS DE BOUTEILLES

CAP-EGMONT (DIEPPE, NB)

Après le décès de son père Édouard T. Arsenault, Réjeanne Arsenault a pris en main, en 1988, la gestion du site touristique Les Maisons de bouteilles au Cap-Egmont. Cet attrait populaire compte, entre autres, trois édifices construits en bouteilles, une boutique de souvenirs et un beau jardin de fleurs avec un étang. L’entreprise est devenue l’un des châteaux-forts touristiques de la province et est reconnu mondialement. Réjeanne a reçu de nombreuses reconnaissances, notamment un prix Coup de cœur des Lauriers de la PME de RDÉE Canada en 2005 et le prix Entrepreneure distinguée en 2013. Elle a vendu son entreprise en 2017 et demeure maintenant à Dieppe.

 


2014
HENRI ET GLORIA GALLANT – HMS OFFICE SUPPLIES

Summerside

Henri Gallant et Paul Arsenault ont fondé HMS Office Supplies à Summerside en 1982. En 1999, Gloria, l’épouse d’Henri, a remplacé M. Arsenault comme copropriétaire. L’entreprise est reconnue pour son excellent service à la clientèle. Une compétition féroce les a ébranlés au début du nouveau millénaire; ils en sont toutefois ressortis avec grand succès en misant encore plus sur le service à la clientèle et redirigeant davantage leurs efforts sur la vente de meubles de bureaux à des entreprises et à des institutions publiques. Cette ténacité leur a mérité plusieurs récompenses, y compris des prix Lauriers de la PME, catégorie Commerce de détail, de RDÉE Île-du-Prince-Édouard et de RDÉE Canada en 2014. Le couple a pris une retraite bien méritée en 2019, après avoir transféré l’entreprise à leur fils Pierre.

 


2015
JULIEN ARSENAULT – LA FERME SANFORD-ARSENAULT

Mont-Carmel

En 1965, Julien Arsenault s’est marié et a établi sa ferme à Mont-Carmel, se spécialisant dans la finition du bœuf. Il a fait énormément de travail pour améliorer la qualité de sa viande et de ses récoltes. Au retour du Nova Scotia Agricultural College, sa fille Darlene s’est vite impliquée dans les opérations quotidiennes de la ferme. Avec le temps, la Ferme Sanford-Arsenault fut reconnue comme l’une des meilleures fermes à bœuf de l’Île, sinon aux Maritimes, alors qu’elle produisait environ 400 bêtes par an. Julien s’est retiré en 2012 à l’âge de 78 ans. Il a reçu le prix de l’Entrepreneur distingué en 2015.

 


2016
ITALO MARZARI – SIRENELLA RISTORANTE

Charlottetown

Italien d’origine, Italo Marzari a opéré des restaurants au Nouveau-Brunswick et en Nouvelle-Écosse pendant plusieurs années. Il est déménagé à l’Île pour enseigner à l’Institut culinaire de l’Atlantique en 1990. Deux ans plus tard, il établit à Charlottetown son restaurant italien authentique de haute gamme Sirenella Ristorante, se spécialisant dans les fruits de mer. Grâce à ses mets fantastiques et ses vins magnifiques, son restaurant était reconnu parmi les meilleurs de la province. Il s’est mérité de nombreux prix et reconnaissances, y compris le prix de l’Entrepreneur distingué en 2016. En novembre 2015, Italo a pris sa retraite.

 


2017
ROGER ARSENAULT – THE CO-OPERATORS

Wellington

En 1972, Roger « Co-op » Arsenault fut embauché comme agent d’assurances de la firme The Co-operators, poste qu’il a maintenu pendant 25 ans. Son service à la clientèle était exceptionnel. Il fut le premier agent dans la région atlantique à atteindre des ventes d’un million de dollars. Il a pris sa retraite bien méritée en 1997. Au fil des années, M. Arsenault a été président, conseiller et bénévole de nombreux organismes communautaires et de coopératives. Il a reçu plusieurs reconnaissances pour son implication, notamment deux Ordres du mérite coopératif et le prix de l’Entrepreneur distingué en 2017.

 


2018
JEANNETTE ARSENAULT – CAVENDISH FIGURINES/SHOP & PLAY

Borden-Carleton

Jeannette Arsenault et Don Maxfield ont fondé Cavendish Figurines à Summerside en 1989 pour confectionner des figurines de haute gamme honorant les personnages des histoires de Lucy Maud Montgomery. Lorsqu’ils sont déménagés au Gateway Village à Borden-Carleton, leurs ventes ont explosé. Ils accueillaient à leur boutique de cadeaux plus de 100 000 visiteurs par année! L’entreprise a éventuellement changé son nom à Shop & Play. Les propriétaires ont vendu l’entreprise en 2018. Une des « 100 femmes les plus influentes au Canada », Jeannette a reçu de nombreuses reconnaissances, y compris l’Entrepreneur distingué en 2018, la Médaille du Jubilée de la reine, la Médaille du Canada 150 et l’Ordre de l’Île-du-Prince-Édouard. Elle est ancienne présidente de RDÉE Île-du-Prince-Édouard et ancienne porte-parole de la CCAFLIPE.

 


2019
RAY BROW – BRITANNIA CORPORATION/ÜBERLOO INTERNATIONAL

Georgetown Royalty

Ray Brow, de Georgetown Royalty, créa Britannia Corporation, entreprise spécialisée dans le logement et les soins des personnes âgées. En 1984, il a obtenu la toute première licence d’établissement de soins communautaires à l’Île. Au fil des années, son entreprise a géré une dizaine de tels centres de soins pour aînés à Charlottetown. À son point culminant, l’entreprise comptait 200 employés. M. Brown a vendu Britannia en 2017 et est maintenant propriétaire d’Überloo International, un fournisseur de différents appareils « mains libres » pour salles de bains, incluant des portes automatiques. Il a reçu le prix de l’Entrepreneur distingué en 2019.

 

2021
MARCEL ET GÉRARD ARSENAULT
THE BRANCH MANAGER/DEVA FORESTRY

Abram-Village/Summerside

Depuis 1987, les frères Gérard et Marcel Arsenault de The Branch Manager/Deva Forestry offrent des services de plantation d’arbres, d’émondage de plantations et de nettoyage/éclaircissement d’arbres pour des clients de tous genres. L’entreprise travaille à l’année longue et fournit ordinairement du travail à quatre personnes à temps plein et 12 personnes à temps partiel. Marcel est responsable du côté plantation. L’entreprise a planté environ 20 millions d’arbres. Gérard est responsable du côté émondage, nettoyage et éclaircissement. Depuis au-delà de 30 ans, le duo a présenté bénévolement le spectacle des « Grimpeurs de poteaux » pendant l’Exposition agricole et le Festival acadien de la région Évangéline.

 

2022
ALCIDE ARSENAULT – PECHEUR
Cap-Egmont

Alcide Arsenault du Cap-Egmont a sûrement établi un record pour la plus longue carrière sur la mer avec ses 77 années d’expérience ! Commençant comme aide-pêcheur en 1944, il a pêché plusieurs espèces mais surtout le homard au fil des années. C’est en 1969 qu’Alcide acheta son premier bateau. Trois ans plus tard, il acheta son propre équipement et sa propre licence de pêche pour la côte sud (après avoir pêché sur les deux côtes pendant plusieurs années). Ce grand bénévole communautaire a également agi en tant que gérant du port à Cap-Egmont pendant de nombreuses années. C’est en 2021 qu’Alcide prit sa retraite à l’âge de 91 ans.

 


2022
ANTOINE RICHARD – LE MARCHAND DE MONT-CARMEL,
LA STATION DE SERVICE RICHARD, LE CENTRE D’EMPLOI
ET LA COOPERATIVE LE CHEZ-NOUS
Wellington et Mont-Carmel

Antoine Richard fut d’abord propriétaire du magasin général « Le Marchand de Mont-Carmel » pendant 15 ans et ensuite de « La Station de service Richard » pendant 18 ans. Il fut le premier agent de développement de l’ancienne Société Saint-Thomas d’Aquin. Ensuite, il occupa divers postes fédéraux, incluant gestionnaire du Centre d’emploi de Wellington, jusqu’à sa première retraite en 1992. Il est ensuite devenu administrateur de la Coopérative Le Chez-Nous Ltée jusqu’en 2005. Grand bénévole et leader, M. Richard s’est impliqué dans de nombreux organismes locaux, provinciaux, atlantiques et nationaux. Parmi les reconnaissances qui lui ont été décernées, on retrouve l’Ordre du Canada et l’Ordre de l’ÎPÉ.

 

2022
FRANKY ARSENAULT – FRANK’S BOATHAULING,
FRANK’S SERVICE CENTRE ET WELLINGTON CAR SALES
Wellington

Soudeur et mécanicien, Franky Arsenault se lance en affaires en 1969 en achetant le garage Texaco de Wellington. Deux ans plus tard, il établit Frank’s Boathauling. Après avoir vendu le garage, il construit Frank’s Service Centre. Pour plusieurs décennies, Franky était responsable du maintien et de la réparation des autobus scolaires de la région Évangéline. En même temps, il a lancé Wellington Car Sales. Les trois entreprises ont opéré conjointement pendant 16 ans. C’est en 2001 que M. Arsenault décida de vendre Frank’s Boathauling après 30 ans de service. Franky prit sa retraite en 2016 à l’âge de 79 ans. Il fut pompier pour 45 ans.

 


2022
JULIEN BERNARD – FERME BERNADALE
St-Philippe

Julien Bernard de St-Philippe est fermier depuis plus de 60 ans. Il a d’abord pris la relève de la ferme familiale puis acheta 16 autres petites fermes. En 1971, il acheta sa première vache Holstein et, en peu de temps, le nom de sa Ferme Bernadale devient synonyme du mot « qualité ». Aujourd’hui, on y trouve environ 400 bêtes. Julien s’est aussi lancé dans l’achat et l’exportation des vaches Holstein et de bovins de boucherie aux niveaux national et international. Il échange environ 2 000 bêtes par an. Les bêtes de Julien méritent continuellement de nombreux rubans et championnats. Julien a toujours été bénévole des divers organismes agricoles.

 


Le Temple de le renommée entrepreneuriale acadienne et francophone de l’ÎPÉ
et le prix annuel du Temple sont commandités par