La Coopérative service jeunesse augmente ses revenus de 24%, même avec moins de travaillants

andre-arsenault-coop-service-jeunesselowresABRAM-VILLAGE – le 6 octobre 2016 – Même si la Coopérative service jeunesse « Les Bons travaillants » avait moins de membres-travaillants cette année comparativement à l’an passé, elle a tout de même augmenté de 24 pour cent la valeur de ses contrats.

Stéphane Blanchard, agent de développement jeunesse de RDÉE Île-du-Prince-Édouard, indique qu’en 2015, les 15 membres des régions Charlottetown et Évangéline avaient obtenu neuf contrats d’une valeur combinée de 2 628 $ au cours  de l’été. Cette année, on avait 13 membres, principalement dans la région Évangéline; ces jeunes ont obtenu 19 contrats de travail et généré 3 261 $ en revenus.

M. Blanchard affirme fièrement que « Nos jeunes ouvriers de cette année ont bien mérité de porter le nom de leur coopérative, Les Bons travaillants, car ils étaient très motivés et faisaient un travail exceptionnel pour les individus, les organismes et les entreprises qui les embauchaient. »

Il les a trouvé très proactifs car les jeunes eux-mêmes faisaient des appels et cognaient aux portes pour encourager les gens de les embaucher.

Cette année, ils ont pu tondre des gazons, faire de l’entretien, planter et désherber des petits jardins, peinturer un patio et des portes de grange, corder du bois, etc. De plus, ils ont construit des petites tables de pique-nique pour vendre au public.

Comme toujours, la coopérative retenait 10 pour cent de la valeur des contrats pour payer ses dépenses administratives.

COORDONNATEURS

Cette année, la coop a bénéficié des services de deux coordonnateurs régionaux, soit Sophie Duguay pour la région de Charlottetown et Jake Arsenault pour la région Évangéline. Ils furent embauchés grâce à des octrois d’Emplois d’été Canada.

« L’été 2016 marquait la première année officielle pendant laquelle nous avons utilisé la formule des Coopératives jeunesse de service du Québec et de la Coopérative de développement régional – Acadie, » a signalé M. Blanchard. « Nous sommes très heureux des répercussions positives que cet engagement et cette coopération ont créées et nous comptons continuer sur cette vague pour les années à venir. »

Il signale que lui-même et les deux coordonnateurs sont allés à Shippagan, N.-B., en juin dernier pour suivre des formations en gestion des coopératives service jeunesse. Il considère que ces apprentissages ont été très utiles car ils ont pu transmettre ces notions aux jeunes membres de la coop.

RDÉE Île-du-Prince-Édouard, le conseil de développement économique provincial, demeure l’organisme parent de la Coopérative service jeunesse.

-30-

 

BAS DE PHOTO : André Arsenault, un des ouvriers de la Coopérative service jeunesse « Les Bons travaillants », pousse la brouette pleine de terre alors que le groupe plante un petit jardin près de l’École Évangéline. Dawson Arsenault l’aidait.

 

Pour plus d’information :
Stéphane Blanchard
Agent de développement jeunesse
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
(902) 370-7333, poste 402