Des Jeunes millionnaires convaincus se lancent en affaires malgré les complications de COVID

CHARLOTTETOWN – le 9 juillet 2020 – « Cet été, nos Jeunes millionnaires francophones sont moins nombreux que d’habitude. Et ceux qui sont là ont dû faire beaucoup d’efforts pour s’adapter aux nouvelles conditions et précautions reliées à la pandémie. Mais ils sont tous autant, sinon plus, déterminés et dévoués que d’habitude à assurer le succès de leurs petites entreprises, » signale leur coordonnatrice Samantha Lawther.

« Nos jeunes sont maintenant prêts à vendre leurs services – comme des promenades de chiens – et leurs produits comme des sacs faits de T-shirts recyclés, des bouteilles d’eau, du bois de feu de camp, des pièces artisanales, des trousses de construction de maisons d’oiseaux, des fleurs et citrouilles, des bijoux et des produits pour le bain. »

Mme Lawther indique qu’il y a cette année 13 jeunes participants à la version francophone du programme, qui est gérée par RDÉE Île-du-Prince-Édouard; ce chiffre est environ la moitié de la norme. D’habitude, on s’assurait que les jeunes puissent installer leurs kiosques de vente à divers festivals, carnavals et évènements d’un bout à l’autre de la province; mais cette année, la plupart de ces festivités sont annulées ou changées drastiquement. Il y a encore une possibilité de participer à certaines activités publiques ou de s’installer à certains endroits publics mais les jeunes vendront surtout leurs produits ou services à partir de chez eux et en ligne.

PRODUITS

La coordonnatrice ajoute que la variété de produits à vendre cette année est un peu différente. Ordinairement, on trouve beaucoup d’aliments et de friandises. Cette année, les jeunes ont été encouragés de s’éloigner des produits alimentaires et de plutôt se concentrer sur d’autres genres de marchandises. Cette situation a livré aux jeunes un défi de taille – qu’ils ont surmonté avec vaillance après avoir suivis des formations sur les plans d’affaires, les études de marché, le service à la clientèle, la qualité des produits, les budgets, le marketing et la promotion, et autres.

Les jeunes, qui proviennent des régions Évangéline, Charlottetown et Souris, ont alors présenté chacun un plan d’affaires et une demande d’octroi aux dirigeantes du programme. Le programme a fourni un octroi non-remboursable maximal de 150 $ aux individus qui se lançaient en affaires et un maximum 200 $ aux partenaires qui mettaient sur pied une entreprise.

Plusieurs des 10 entreprises de cet été (trois entreprises partenariales et sept entreprises individuelles) ont monté leur propre page Facebook afin de promouvoir et vendre leurs produits. RDÉE Île-du-Prince-Édouard, voulant appuyer le groupe, leur a également offert chacun une page sur son site web. On peut découvrir les entreprises des jeunes, voir leurs produits et découvrir leurs prix, sur ce « catalogue » en ligne à www.rdeeipe.net/jm2020/.

 

La plupart des jeunes continueront leurs ventes jusqu’à la fin de l’été, d’autres jusqu’à l’automne.

ENTREPRISES

Voici la liste des entreprises de cette année :

• C’est notre planète – Ariane Arsenault et Delphine Corney de Charlottetown (sacs réutilisables faits avec T-shirt recyclés, scrunchies pour cheveux, pochettes pour freezies, écussons à repasser);
• Chapman’s Firewood – Renée et Marc Chapman de Souris (sacs de bois de feux de camp);
• Créations JOGA – Jolène Gallant d’Abram-Village (bouteilles décorées, plantes, bracelets, sels de bain et bombes de bain);
• Dog Walking Services – Marilia Vanderlei de Charlottetown (promenades de chiens) ;
• Home Craft – Omar Boumahdi de Charlottetown (décorations pour la maison et le bureau, fait en bâtonnets de popsicle);
• Home Tweet Home – Elliot Delaney de Cornwall (trousses pour fabrication de maisons d’oiseaux) ;
• Les petits trésors de l’Île – Rémi Stevula de Bethel (porte-clefs, aimants, bracelets et panneaux décoratifs) ;
• Snap Crackle Pop Citrouilles et Fleurs – Josée Doyle de York (citrouilles et fleurs) ;
• Sophie’s Lipgloss – Sophie Hews de Belfast (brillant à lèvres et bombes de bain) ;
• Une petite affaire d’eau – Olivier Arsenault et Victor Corney de Charlottetown (bouteilles d’eau réutilisables, autocollants).

-30-

 

PHOTO 1 : Victor Corney, à la gauche, et Olivier Arsenault de l’entreprise « Une petite affaire d’eau » de Charlottetown ont bien commencé la vente de leurs bouteilles d’eau réutilisables, via leur participation au programme Jeunes millionnaires.

PHOTO 2 : Jolène Gallant d’Abram-Village, par l’entremise de son entreprise Créations JOGA, produit de belles bouteilles décorées et offre aussi des plantes, des bracelets ainsi que des sels et bombes de bain.

PHOTO 3 : Josée Doyle de York espère pouvoir vendre beaucoup de fleurs et citrouilles par l’entremise de son entreprise Snap Crackle Pop Citrouilles et Fleurs cet été.

 

Pour de plus amples renseignements :
Samantha Lawther
Coordonnatrice
Jeunes millionnaires (édition francophone)
RDÉE Île-du-Prince-Édouard
samantha@rdeeipe.org